• ❀ Fin de la MàJ 26 ❀ 

    Oh la la la... Ca faisait tellement longtemps ! Vous ne savez pas à quel point MàJer m’a manqué ! Je suis vraiment contente d’avoir enfin pu publier le reste de la première partie de l’histoire. Je ne m’excuserai jamais assez de cette absence mais sachez que ça ne se reproduira pas. Merci une énième fois d’être toujours présents ! Vous êtes géniaux, j’ai halluciné quand j’ai vu le nombre d’inscrits à la Newsletter :) D’ailleurs, si certains n’ont pas reçu de mail d’activation lors de leur inscription, je les invite à recommencer la manœuvre, les gérant du site ont eu des problèmes et ça fonctionne maintenant, normalement. Merci encoooore !

    Bon, sinon j’espère que le reste de l’histoire vous a plu, il s’est passé tellement de choses ! J’espère que vous n’avez pas trop envie de m’assassiner et que malgré la destruction du couple principal, vous avez aimé ce que vous avez lu. Faites moi part de votre ressenti, c’est important pour moi :) En tout cas j’ai énormément aimé écrire cette première partie et la deuxième risque d’être plus intéressante car on va faire un time jump d’un an et on va se pencher sur des personnages qui étaient restés en retrait dans la première partie ! Il y en aura des nouveaux également... Enfin voilà, je vous prépare quelques surprises.

    Je vais reprendre le rythme des six articles par MàJ à peu près, pour retrouver un rythme plus ou moins constant au niveau des publications. Là ça va me prendre un tout petit peu de temps à tout préparer car je change de terrain dans mon jeu et je dois construire les scènes principales. Je dois aussi faire la vidéo d’intro de la 2ème partie !

    Je vais également devoir me séparer de Caly Ado :( Je vais devoir la passer en adulte ! Ça va me faire très bizarre, elle va beaucoup me manquer ! :P En ce qui concerne mon blog de JV j’ai bel et bien été piratée, donc voilà je ne récupérerai pas le blog malheureusement. Enfin bon, tant pis, ça m’a rendu un peu triste mais bon, il n’y a pas mort d’homme et j’ai refais un pseudo pour suivre les histoires qui sont hébergées là-bas !

    Bon j’arrête de radoter et j’espère encore une fois que ça vous a plu. Je vous dit à la prochaine et laissez-moi vos impressions, si vous avez des questions n’hésitez pas non plus. Bref, lâchez-vous ! Je suis contente de vous retrouver !!!

     


     ~ 23. 07. 2014 ~

    ❀ Fin de la MàJ 26 ❀

    Köy avait un petit message à faire passer. Bon, comme vous pouvez le constater, il est pas trop content! >_< 

     

    Hello tout le monde :) 

    La prochaine MàJ, l’écriture sera terminée demain je pense. J’attaquerai les photos ce week end ou Lundi au plus tard ! Voilà voilà ! Prenez soin de vous et passez d'excellentes vacances d'été !

    Bises tout le monde !  

    Geist.


    37 commentaires
  •  

    Deuxième Partie

     

    ☠ 

     


  • ~171 ~

     

    - C’est la fin de cette émission avec sans grande surprise le groupe Amaranth tout droit venu de Finlande qui vient enfin d’accéder à la toute première place de notre top cinquante ! Ce quintette dont le tube raisonne à tue-tête dans toute l’Amérique et au-delà depuis bientôt trois semaines donnera la semaine prochaine leur toute première conférence de presse américaine ainsi que leur premier live dans les locaux d’Universal de Los Angeles. Nous aurons la possibilité d’écouter quelques titres de leur album destiné à sortir sur notre territoire le mois prochain ! Une chose est sûre mes amis, nous ne sommes pas prêts de finir d’entendre parler d’eux ! Nous nous retrouverons donc la semaine prochaine dans une édition spéciale chez Universal pour l’occasion et ce sera l’occasion pour nous de les connaître plus en détail, nous retracerons la carrière de ce nouveau groupe avant leur arrivée sur notre continent juste après avoir suivit la conférence de presse en direct. C’était Anthony Grant sur Soundwave USA, et on se retrouve mercredi prochain comme promis pour un moment très spécial ! Stay tuned !

     

    ~171 ~

     

    - Hahaha, on est mal, les mecs ! C’est officiel, ils viennent de nous détrôner dans les charts ! S’exclama Jan à moitié sérieux en éteignant la télévision.

     Le groupe surveillait avec attention leur position dans les charts et ils n’étaient pas tellement surprit du résultat de ce jour. Ils s’étaient préparés au raz-de-marée d’Amaranth dès qu’ils entendirent les premières notes de leur nouveau single retentir.

     

    ~171 ~

     

    - Fallait un peu s’y attendre quand même. Je suis hyper heureux pour eux n’empêche. Ils méritent amplement leur succès et puis franchement, ces charts ne servent pas à grand-chose. Le but étant de faire de la musique, de divertir les gens. Ça, ce n’est que secondaire. Dit Korben.

    - C’est secondaire, c’est vrai... Seulement ça reste tout de même assez important parce que ça nous donne une idée sur les ventes de nos disques et sur notre popularité. Fit remarquer Torsten.

    - On n’a pas du tout à se plaindre sur ce niveau là. Maintenant le plus important, c’est notre quatrième album. Il ne faut pas décevoir nos fans, c’est à eux qu’il faut penser. Dit Sebastian à son tour. – On attend le retour de Köy et on pourra enfin commencer à développer nos idées. 

    - J’espère qu’il ne va pas tarder parce que ça fait long pour signer un petit contrat. Il est parti il y a au moins deux heures ! S’impatienta Korben. 

    - Il m’a envoyé un message il y a dix minutes, il sera là dans une vingtaine de minutes. L’informa alors le batteur. - Puis tu sais très bien à quel point il y a du blabla quand on signe ces contrats. Vaut mieux savoir les moindres détails en ce qui concerne les différentes clauses du contrat pour être sûre que les majors et autres grands placés de l’industrie de la musique ne nous la font pas à l’envers, surtout au niveau des Royalties ! Il est normal qu’il soit dix fois plus prudent qu’à la normale. Continua-t-il ensuite.

    - J’arrive pas à croire qu’il va enfin pouvoir sortir ces albums avec les chansons de sa mère. C’était son rêve ultime ! J’espère vraiment qu’il va rencontrer le succès avec ce projet. Dit Torsten, heureux pour son ami.

    - Il a signé pour combien d’albums déjà ? S’informa Jan auprès de Seb.

    - Deux pour l’instant. Ce qui est bien avec son contrat c’est qu’apparemment, il pourra sortir les albums quand il le voudra. Il n’a aucune pression, il peut mettre les choses en places correctement tout en continuant ses activités avec nous.

    - Il va faire comment pour les chansons en allemand ? J’espère qu’il n’était pas sérieux quand il disait qu’il allait faire chanter Kristina. Dit Korben en soupirant.

     

    ~171 ~

     

    - Franchement, je n’en ai aucune idée. Répondit Sebastian en haussant les épaules en soupirant lui aussi. 

    Le batteur espérait sincèrement, tout comme ses amis, que Köy n’était pas sérieux au sujet de faire participer sa petite amie à son projet. La grande blonde n’avait absolument pas la maîtrise vocale adéquate puis elle abusait tellement du « vocal fry » dans ses chansons que ça en devenait ridicule. Il n’avait pas encore rediscuté de ça avec le chanteur depuis le temps, mais il osait espérer que s’il était amené à faire des essais vocaux avec la chanteuse pop, il se rendrait vite compte du carnage qu’elle créerait. Seb et ses compères seraient de toute manière présent pour lui faire front si jamais il décidait tout de même de la laisser participer, tout en espérant qu’il les écouterait car Köy était le maître absolu pour ce projet...

     

    ❋  ❋  ❋ 

     

    ~171 ~

     

    Vous venez d’entendre le tube du moment interprété par Amaranth ! On ne s’en lasse pas ici, au studio !

    [...]

    Ce mélange de métal et de musique classique est juste PARFAIT ! On en veut encore !!

    [...]

    Caress the one, the hiding Amaranth in a land of the daybreaaaak !

    […]

    Chers auditeurs, moi qui détestait le métal et était un fervent défenseur du Rap, je viens à l’instant de me convertir ! Tout de suite, Amaranth sur nos ondes radios !

     

    ~171 ~

     

    - Raaah ! Grogna Köylen en éteignant son autoradio alors qu’il était en plein embouteillage sur l’une des nombreuses autoroutes de Los Angeles. Il espérait pouvoir passer le temps en mettant un peu de musique mais sans trop grande surprise, il tomba direct sur Amaranth. Ils étaient partout, sur toutes les chaînes musicales, sur toutes les ondes radios et même dans les journaux télévisés depuis trois bonnes semaines. Ils étaient le nouveau phénomène, le nouveau groupe à la mode ! Ils étaient en train de réussir leur parie : la vague Amaranth était en ce moment même en train de déferler sur le continent Américain, entrainant avec lui une bonne vingtaine de millier de fans supplémentaires à chaque diffusion de leur titre.

     

    ~171 ~

     

    Le leader n’était lui non plus pas du tout surprit de leur succès. Il savait très bien qu’ils étaient aussi doués qu’eux. Cependant, malgré qu’une année était passée depuis sa rupture avec la frontwoman, il était toujours affecté par cette relation à laquelle il s’était donné avec tout son être. Il s’était promis de ne jamais réitérer cette erreur. Kristina avait bel et bien vu juste sur le don de soi dans un couple. Son conseil était bon. C’était d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle sa relation avec la jeune femme blonde durait depuis un an maintenant. Il ne se donnait plus à cent pour cent. En même temps, il y avait beaucoup moins de passion avec elle qu’avec Caly. Cette relation était beaucoup moins intense et finalement, cela convenait parfaitement au grand brun. Il était par exemple beaucoup moins stressé, avait beaucoup moins de mal à contrôler sa jalousie et surtout, Kristina était quand même plus dépendante de lui. Contrairement à Caly qui était complètement autonome, Kris avait sans cesse besoin de son avis sur tout. Il se sentait utile et plus important.

     

    Ils se ressemblaient également sur certains points. Kris souffrait de l’absence de sa mère biologique et de la négligence de son père. Elle s’était plusieurs fois confiée à lui sur ce sujet et bien que Köy ne lui ait jamais parlé de sa propre enfance, il essayait de l’aider du mieux qu’il le pouvait. Il ne savait pas si leur relation durerait plus longtemps, il la vivait au jour le jour, mais il lui apportait le soutient dont elle avait besoin afin qu’elle puisse avancer dans sa vie et faire la paix avec Maya même si cette dernière en voulait toujours au chanteur de sa rupture avec Calypso.

     

    ~171 ~

     

    Le grand brun aux grands yeux gris soupira longuement en regardant droit devant lui. Il ne savait pas comment il réagirait la prochaine fois qu’il croiserait son ex. Jusqu’à maintenant, il avait réussi à ne plus regarder quoi que ce soit concernant son groupe. Il n’avait même pas vu leur nouveau clip. Il savait que si il posait son regard sur son visage, toute sa rancœur referait surface et jusqu’à ce jour, il avait réussi à ne pas laisser cette rupture le bouffer. Il arrivait à faire abstraction de ses sentiments en se noyant dans le travail. Son seul et unique amour était la musique et il n’avait jusqu’à maintenant jamais été bafoué par sa passion. Aujourd’hui était même un grand jour pour lui puisqu’il venait de déposer son nom chez Universal et de signer un contrat pour pouvoir réaliser son projet. Cependant, le « fantôme » de Caly planait aussi en quelque sorte sur ce projet puisqu’auparavant, il avait pour plan de la faire participer à la plus grande partie de ces albums posthumes. Köylen rit jaune intérieurement en pensant à ça. Elle aurait été parfaite pour ce projet, mais encore une fois, il trouverait un autre moyen pour mettre son projet à bien. Il se contenterait de rependre ces titres lui-même avec l’aide de Korben et Sebastian. Il n’aurait, par exemple, qu’à adapter les paroles au masculin même si ça enlèverait un peu d’authenticité aux paroles originelles. De toute manière, maintenant qu’il avait le feu vert et tout le temps qu’il lui fallait pour créer ces albums, il verrait quoi faire en temps voulu. Le plus important maintenant étant de commencer à travailler sur le quatrième album de Gen X.

     

    ~171 ~

     

    Une vingtaine de minutes plus tard, Köy réussit à regagner la villa californienne qu’il partageait avec le groupe. La demeure était beaucoup plus moderne que leur villa finlandaise et la particularité de cette habitation était que leur studio d’enregistrement y était intégré afin d’éviter tout risque de fuite.

     

    ~171 ~

     

    Köy aimait bien sa nouvelle demeure même si la neige de son pays lui manquait parfois. Il appréciait grandement le climat tropical de la Californie mais il était vrai que certains jours, ça lui manquait de voir l’environnement drapé d’un manteau de neige bien fraîche. Il avait plutôt hâte de retourner en Finlande lors des prochaines tournées.

     

    ~171 ~

     

    - Re, tout l’monde ! S’exclama-t-il en pénétrant dans le studio d’enregistrement où ses confrères s’échauffaient sur leurs instruments. Ils arrêtèrent leur activité pour aller le rejoindre. 

    - Alors, comment ça s’est passé ? Lui demanda Sebastian, souriant.

    - Nikel ! Sinon parlons peu mais parlons bien ! Que donnent les charts ?

     

    ~171 ~

     

    - Heu... Fit Jan. Il échangea un regard avec ses amis et Köy soupira direct parce qu’il vint de comprendre qu’Amaranth était arrivé au top.

     

    ~171 ~

     

    - Ouais bon OK... Rien d’étonnant. Fit-il en prenant rapidement place sur le sofa de la pièce. Il fut aussitôt imité par les quatre autres musiciens. – Bref, on ne va pas s’attarder sur eux, on savait très bien à quoi s’attendre. Parlons plutôt de notre nouveau projet. Donc étant donné que cette fois on est les producteurs de cet opus, va vraiment falloir qu’on mette le paquet parce qu’on aura personne derrière nous. Denn a été clair sur le fait que tout le processus de mastering devra être financé en grande partie par nous. On ne peut pas se permettre un flop alors il faut vraiment réfléchir à la direction qu’on va prendre pour notre prochain album. Allez, faites péter vos idées.

    - Vu que notre dernier album était en majorité de l’expérimentation avec le Drum’n’Bass, les instrumentales, de l’électro ect. Commença Sebastian. – On pourrait opérer un retour aux sources, revenir au rock et y ajouter des sonorités un peu plus hard.

    - Ouais, du coup tu pourrais mettre en avant la puissance de ta voix car jusqu’à maintenant, on ne peut pas vraiment dire que tu aies exploité tes possibilités vocales à cent pour cent. C’est le moment. Renchérit Torsten.

    - Hm hm... C’est une idée. Acquiesça Köylen en se levant pour se diriger vers le tableau de la pièce afin d’inscrire leurs idées. – On va faire un brainstorming.

     

    ❋  ❋  ❋

     

    ~171 ~

     

    Pendant deux bonnes heures, ils exprimèrent toutes leurs idées tout en débattant sur lesquelles retenir pour leur nouvel opus. La pièce était animée par leurs discutions et même parfois leur rires. L’atmosphère était vraiment très agréable et c’était les meilleures conditions pour la conception d’un bon album. Pendant l’année passée, ils avaient multiplié les concerts dans toutes l’Amérique et les caraïbes pendant plus de cinq mois, tout en continuant de sortir des singles de leur troisième opus studio. Suite à cette tournée, un album et dvd live parut, immortalisant les meilleurs moments de leur tournée.

    - D’accord, donc je récapitule. Dit Köy sérieusement après avoir longuement débattu avec ses amis. - Le genre dominant de l’album sera le rock / hard rock, donc un retour aux sources avec pour l’occasion le retour du « Chapelier Fou » avec un costume un peu moins creepy pour les fans de la première heure.

    - Et pour les nouveaux aussi, vu que nos deux autres albums sont finalement sortis après le troisième, en version best of en plus du cd/dvd live. Fit remarquer Jan. 

    - Exact ! Admit le chanteur. – L’album sera bien charnu puisqu’il comportera dix-sept titres dont une nouvelle version de Molly the Murderer et Dark Little Angel Of Mine. La version Deluxe comprendra deux inédits en finnois et un reportage sur la conception de l’album et de notre vie aux States. Notre premier single sera Don Juan où le chapelier fou fera son grand retour. On n’a pas encore de titre pour l’album ni d’idée de design pour la pochette mais on verra ça plus tard. Ce n’est pas le plus urgent. On a notre tracklist complète également. On peut réellement s’y mettre, maintenant ! Je vais passer un coup de fil à Denn pour lui dire qu’on est prêt. Dit-il en suite avant de sortir de la pièce pour aller passer son coup de fil à leur manager.