• ~ 170 ~

    ♫  Intemperia - Storytime ( Acoustic Nightwish Cover) ♫

     

    ~ 170 ~

     

    Calypso se rendit d’un pas heureux à la maternité du St James Hospital pour rencontrer son neveu. Elle avait reçu un coup de fil très tôt dans la matinée de son frère qui lui avait fait part de la nouvelle : Asbjörn Hietala était venu au monde. Elle avait même reçue une photo du nouveau né par mms. C’était un magnifique petit nourrisson et Caly trépignait d’impatience de faire connaissance avec l’enfant pour de vrai.

     

    ~ 170 ~

     

    Arrivé dans le couloir, elle retrouva Dante qui se dirigeait au même endroit qu’elle. Elle le rattrapa en enroulant affectueusement son bras autours du sien.

    - Hei, Dante ! Tu viens voir Asbjörn, toi aussi ?

    - Oui, j’ai eu le message de Sledge ce matin. Les autres ne devraient pas tarder à arriver je pense. Répondit le norvégien en lui ébouriffant gentiment les cheveux. Ils étaient vraiment devenus très proche depuis et le blond platine était enfin content de la voir véritablement heureuse. – Tu as emmené la chanson avec toi ?

    - Of course ! S’exclama Calypso. Elle avait enregistrée une chanson pour la naissance de son neveu et avait hâte de la lui faire écouter. La jeune femme était sur un petit nuage ce jour là et cela faisait un certain moment qu’elle n’avait pas ressentit cette sensation.

     

    ~ 170 ~

     

    Ils arrivèrent devant la chambre des jeunes parents où Dante frappa doucement avant d’être accueillit quelques secondes plus tard par un Sledge pétillant de bonheur. Sa joie était tellement palpable qu’elle en était contagieuse. Il sauta dans les bras de sa sœur et la serra très fort contre lui.

    - Toutes mes félicitations, papa ! Lui dit-elle en lui déposant un baiser sur la joue. – Tiens, c’est la fameuse chanson que je ne voulais pas que tu écoutes. Continua-t-elle en lui tendant une clé USB.

    - J’ai hâte d’entendre ça, ma puce. Il resserra son étreinte avant de la relâcher. - Merci d’être venus, vous deux d’ailleurs. Dit-il en prenant Dante dans ses bras aussi. – Les autres viendront plus tard dans la journée je pense.

    - Pourquoi tu nous remercie, c’est normal qu’on vienne voir ta progéniture !

     

    ~ 170 ~

     

    - Suivez-moi que je vous montre la crevette. Il est assez vif, vous allez voir. Je n’arrive toujours pas à croire que c’est mon fils...

    Ils pénétrèrent enfin dans la chambre où Caly se précipita d’aller féliciter Zupprika qui semblait exténuée (et à raison!) pendant que Sledge se rendait vers le berceau de son fils pour le présenter à Dante et sa tante.

    - Tu veux le prendre ? Lui proposa alors son frère tout souriant.

    - Bien sûr ! Accepta-t-elle sans se faire prier complètement gaga devant mini-Sledge.

    - Tiens, je vais mettre ta chanson pendant ce temps.

     

    ~ 170 ~

     

    - Qu’est ce qu’il est beau... S’extasia Calypso qui réceptionna le bébé dans ses bras pour la première fois. Il était blond comme sa mère et avait les yeux verts émeraude son père. – Hm... toi tu vas faire tomber les filles quand tu seras plus grand, obligé vu les gènes que tu as ! Elle fit rire tout le monde avant d’entendre les premières notes de son morceau. – Il y en a plein qui t’ont offert des fringues et autre trucs de bébé que tu ne pourras plus mettre le mois prochain. Moi je t’offre une chanson que tu pourras écouter à vie. C’est pas la classe, ça ?

     

    ❀    ❀    ❀    ❀    ❀

     

    ~ 170 ~

     

    Quelques minutes plus tard, alors que les autres membres du groupe avaient fait leur arrivée, Sledge entraîna sa petite sœur dans le couloir pour pouvoir discuter avec elle de manière privée. Il avait bien vu qu’elle essayait de se reprendre en main suite à sa rupture avec Köylen. La chanson qu’il lui avait écrite l’avait en partie aidée à « faire son deuil » et à avancer mais il voyait bien que l’étincelle qu’elle avait pour habitude d’avoir dans les yeux s’était éteinte. Il faisait comme il le pouvait pour la réconforter. Il ne l’avait pas vu aussi pétillante depuis des mois... Seulement, depuis leur arrivée à Londres, il était taraudé par une question qu’il n’avait jusqu’à lors pas posée à sa petite sœur de peur de trop l’encombrer. Elle avait déjà assez de préoccupations en ce moment.

    - Tu vas bien ? Tu te sens d’attaque pour ce qui nous attend ?

    - Oui, ça va pas mal et tu n’as pas idée comme je suis prête pour notre percée en Amérique. Cet album va vraiment être génial !

    - Tu as tellement travaillé ta voix pour cette chanson, Dante t'as vraiment été bénéfique de ce côté. C'est un super coach !

     

    ~ 170 ~

     

    - Pourquoi tu m’as emmené à part ? Je présume que tu avais quelque chose d’important à me dire... ? Lui demanda-t-elle directement. Sledge soupira et en vint directement à la raison pour laquelle ils étaient isolés.

    - Maintenant que tu sais ton passé et qu’on est dans la ville même où tu es née et où ta génitrice réside toujours, est-ce que tu penses aller la voir avant notre départ.

    Caly mentirait si elle se disait qu’elle n’avait pas pensée à en découvrir plus sur ses origines lorsqu’elle su qu’elle allait passer un moment dans la capitale anglaise. Elle répondit donc avec franchise :

    - J’y ai pensé, oui. Mais je ne sais pas si je supporterais de la voir ni même d’entendre ce qu’elle a à dire sur les circonstances de ma naissance. Je ne me sens pas prête, j’ai besoin de temps. Ma priorité c’est le groupe.

     

    ~ 170 ~

     

    - Je comprends ma puce. Lui répondit-il en la prenant dans ses bras. – Tu peux conter sur moi pour être là pour toi.

    - Je sais Slash. Félicitations pour mon neveu, encore une fois. Arrête de t'occuper de moi, aujourd'hui c'est censé être le plus beau jour de ta vie à Zupp et toi pour avoir mit ce petit bout de chou au monde.

     

    ~ 170 ~

     

    Sledge se contenta de sourire de contentement en resserrant son étreinte autours de sa sœur. Oui, ce jour était le plus beau de sa vie mais il aurait été encore plus beau si sa sœur n'avait pas le cœur aussi brisé.

     

    ~ 170 ~

     

    Ils restèrent toute la journée dans la maternité londonienne à s’extasier devant cet enfant. Cette journée était de loin l’une des meilleures que Caly ait vécue depuis plusieurs mois maintenant. Voir Zupp et son frère si heureux lui faisait oublier tout ses démons et cette petite bouille éradiquait toute la souffrance qu’elle peinait à faire disparaître.

     

     

    ❀     ❀     ❀     ❀     ❀

     

     

    ~ 170 ~

     

    De l’autre côté de l’atlantique, il était déjà très tard mais cela ne semblait pas déranger Köylen qui passait la soirée chez Sebastian et Maya, en compagnie de Korben. Maya les avait quittés depuis plusieurs heures pour dormir et surtout les laisser entre mecs. C’était l’une des choses que Seb appréciait grandement chez Maya, elle lui laissait sa part d’intimité avec ses meilleurs amis et n’avait pas sans cesse le besoin d’être partout où il était. Elle le laissait facilement respirer et passer une soirée avec ses amis sans faire la moindre histoire.

     

    ~ 170 ~

     

    Les trois finlandais étaient sur la terrasse du loft et discutaient de tout et de rien comme ils aimaient tant le faire. Cependant, depuis que Köylen avait rompu avec Calypso, Seb trouvait que le leader semblait beaucoup plus heureux et c’était quelque chose qu’il n’arrivait pas à comprendre. Il n’avait pas l’air particulièrement bouleversé par sa décision et son couple avec Kristina semblait être au beau fixe. Le grand blond avait fait part de son constat à Korben qui ne semblait pas plus comprendre que lui...

    - On a enfin réussi à percer en Amérique, vous y croyez, vous ? Dit alors Köylen. Ce qui le sortit de sa réflexion.

     

    ~ 170 ~

     

    - J’avoue que c’est complètement dingue, on est connu sur la totalité du globe maintenant et on n’a même pas vingt cinq ans! Acquiesça Korben.

    - On a tous travaillé dur pour arriver là où on en est, mais c’est pas une raison pour relâcher nos efforts. Le plus dur va être de tenir la barre assez haute pour ne pas se faire devancer et si vous voulez mon avis, on a du souci à se faire. Leur avoua Sebastian en buvant le reste de son verre de rhum.

    - Qu’est ce que tu veux dire ? Le questionna alors Köylen, même s’il avait une petite idée de ce qu’il insinuait.

    - Amaranth aura bientôt bouclé son deuxième album. Ils ont réussit à collaborer avec la Symphonie de Londres et leur opus a été battit sous forme de concept-album. Ils vont vraiment envoyer du lourd, j’ai pu écouter des démos. On va devoir travailler encore plus si on ne veut pas se faire tacler. Seb ne fut pas surprit de voir la mine déconfite de Köylen.

     

    ~ 170 ~

     

    - Comment tu sais tout ça, toi ? Ils n’ont laissé filtrer aucune information ! Ne me dis pas que tu as gardé contact avec elle !

    - Attends, Köy... Tu croyais sincèrement que j’allais éradiquer Calypso de ma vie parce que tu l’as jeté comme une merde ? Maya, Korben, Torsten, Jan et moi on est resté attaché à elle et on se donne des nouvelles de temps en temps oui et t’as rien à dire là-dessus. Puis surtout, n’oublies pas que c’est en grande partie grâce à elle qu’on en est là aujourd’hui. Ce qui en fait une adversaire d’autant plus redoutable puisqu’elle sait exactement comment et où frapper pour nous mettre à l’amande, donc si j’étais toi, je me préparerai à l’affronter dans les prochains mois qui viennent.

    - J’espère que tu ne lui racontes pas nos projets pour notre prochain album, toi aussi ?! Effectivement, c’est en partie grâce à elle qu’on en est là mais si elle et son groupe sont célèbres c’est en partie grâce à nous. A moi, même ! Alors on est quitte !

    - Faudrait déjà qu’on en ait un de projet avant que je ne lui dise quoi que ce soit... Pour l’instant on n’a que la tournée sud-américaine et Caribéenne à faire. On n’a même pas encore discuté de ce qu’on voulait pour le prochain album.

     

    ~ 170 ~

     

    - J’ai déjà quelques idées en tête. Je vous en parlerai en temps voulu. Dit simplement Köylen.

    - Tu vas faire comment pour l’album de ta mère, vu que Caly n’interprètera pas les chansons tout compte fait. L’interrogea ensuite Korben. – Je pensais que tu voulais sortir cet album après notre percée ici.

    - Je pensais demander à Kristina...

    - Elle parle allemand ?! Et puis excuse-moi mais elle n’a pas tellement la voix et la maîtrise adéquate pour chanter ces chansons, même celles en anglais et tu le sais très bien. Remarqua Sebastian, choqué que son meilleur ami ait pensé faire appel à sa petite amie actuelle pour remplacer Calypso. Il l’avait réellement éradiqué de sa vie.

    - Je vais la former et si je vois que je galère trop avec elle, je trouverai bien quelqu’un d’autre. Dit simplement le grand brun en haussant les épaules.

     

    ~ 170 ~

     

    Sebastian soupira de plus belle et se dit qu’il allait profiter du temps qui lui restait avant que les ennuies ne reprennent lors de l’arrivée d’Amaranth aux Etats-Unis. Il se préparait psychologiquement à empêcher Köylen de faire conneries sur conneries et se dit que cette période à venir risquait d’être plus que mouvementée.

     

     

    Fin de la Première Partie