• ~ 141 ~

    Calypso et toute sa bande furent reçut comme de parfaits VIP. A leur arrivée, un bodyguard les guida jusqu’à une grande salle avec canapés, buffets, boissons, barmaid perso etc, et avec une superbe vue sur la scène où quatre jeunes femmes chantaient avec un DJ sur un piédestal qui suait au dessus de ses platines. L’arrivée des quinze jeunes ne passa par inaperçue et le garde du corps dû bénéficier de l’aide de ses collègues car le public avait bien évidemment reconnu les Gen X et Calypso.

    Une fois bien installés, ils profitèrent du spectacle. Les Timoteij, un girls band suédois composé de quatre jeunes femmes : Cecilia Kallin, Bodil Bergström, Elina Thorsell et Johanna Pettersson, était très populaire en Scandinavie. Elles avaient, à plusieurs reprise, faillit représenter leur pays au concours de l’Eurovision. Enzo avait fait un bon choix en les choisissant pour chanter sur ses musiques.

     

     

    ♫ Timoteij - Stormande Håv ♫

    [ La traduction est de moi. Je l'ai faite à partir d'une traduction officielle en anglais!  J'adore cette chanson, elle me donne la pêche. ]

     

     

    ~ 141 ~

     

    Om jag sa hur jag kände, om jag sa som det var - Si je disais comment je me sens, si je te le disais tel quel
    Om du såg vad jag tänkte, skulle du stanna kvar? - Si tu voyais ce que je pense, resterais-tu?
    För jag, jag vet inte längre vad som drev oss två isär - Parce que je, je ne sais plus ce qui nous a séparé
    För vi, vi kommer aldrig högre än så här – Parce que nous, nous n’irons plus jamais au-delà de ça

     

    ~ 141 ~

     

    På ett virvlande stormande hav - Dans le tourbillon d'une mer déchaînée
    Känslorna tar mig tillbaka - Les sentiments me reviennent
    Trots alla löften vi gav - Malgré toutes les promesses que nous nous sommes faites
    På ett virvlande stormande hav - Dans le tourbillon d'une mer déchaînée

     

    ~ 141 ~

     

    Jag kan känna din värme, längtan har varit lång - Je peux ressentir ta chaleur, l'attente a été trop longue
    För mig känns det som om att nånting är på gang - Pour moi c’est comme si quelque chose est en train de se passer

     

    ~ 141 ~

     

    På ett virvlande stormande hav - Dans le tourbillon d'une mer déchaînée
    Känslorna tar mig tillbaka - Les sentiments me reviennent
    Trots alla löften vi gav - Malgré toutes les promesses que nous nous sommes faites
    Ser jag dig, bara dig - Je te vois, seulement toi

     

    ~ 141 ~

     

    På ett virvlande stormande hav - Dans le tourbillon d'une mer déchaînée
    Tankarna korsar varandra - Nos pensées se croisent l’une l’autre
    Nu efter allt som har hänt - Après tout ce qu’il s’est passé
    Kan du höra mitt hjärta igen? - Peux-tu encore entendre mon cœur ?
    Står du som jag i virvlarna av ett stormande hav? - Tiens tu bon comme moi dans le tourbillon d'une mer déchaînée ?

     

    ~ 141 ~

     

    I dina ögon ser jag hungern igen - Dans tes yeux, je vois encore le désir ardent
    Är jag den enda som vill stanna? - Suis-je la seule qui veuille rester ?

     

    ~ 141 ~

     

    På ett virvlande stormande hav - Dans le tourbillon d'une mer déchaînée
    Känslorna tar mig tillbaka - Les sentiments me reviennent
    Trots alla löften vi gav - Malgré toutes les promesses que nous nous sommes faites
    Ser jag dig, bara dig - Je te vois, seulement toi

     

    ~ 141 ~

     

    På ett virvlande stormande hav - Dans le tourbillon d'une mer déchaînée
    Tankarna korsar varandra - Nos pensées se croisent l’une l’autre
    Nu efter allt som har hänt - À présent, après tout ce qu’il s’est passé
    Kan du höra mitt hjärta igen? - Peux-tu encore entendre mon cœur ?
    Står du som jag i virvlarna av ett stormande hav? - Tiens tu bon comme moi dans le tourbillon d'une mer déchaînée ?

     

     

    *

    *                  *

     

     

    ♫ Timoteij - Faller ♫

     

    Caly était contente d’être ici avec la majorité de ses amis. C’était la première fois qu’ils sortaient vraiment tous ensemble et elle espérait que ça se ferait plus souvent à l’avenir. La chose qui lui faisait le plus plaisir c’était surtout que Köylen et Sledge pouvaient à présent rester dans la même pièce sans se jeter des regards froids. Ils faisaient réellement un effort pour être en bon terme.

     

    ~ 141 ~

     

    Cependant, elle sentait que son petit ami était un peu bougon et elle devina que la cause était Enzo et son invitation. Elle sentait bien qu’il faisait aussi des efforts pour ne pas faire de crise de jalousie mais il avait du mal à ne pas regarder le blondinet d’un œil mauvais. D’ailleurs, il faisait un peu la tête, c’est pourquoi elle alla le voir.

    - T’arrêtes de bouder, oui ?! On s’amuse ce soir pour célébrer le début de carrière d’Amaranth !

    - Mouais... Désolé. Fit-il en se forçant à sourire. – C’est juste que j’aurais préféré qu’on fête ça en tête à tête...

     

    ~ 141 ~

     

    - Tu penses vraiment qu’à ça ma parole ! Rit-elle. – T’en fais pas, la nuit ne fait que commencer. On se rattrapera après... Allez viens, on danse avec les autres !! Dit-elle en l’embrassant avant de le tirer vers la piste de danse du carré.

     

    ~ 141 ~


    Enzo était très content d’être ici. Non seulement son single avait extrêmement bien marché mais en plus, il revoyait Calypso. Pendant son mix, il la regardait s’amuser avec ses amis. Son sourire (et son rire surtout) lui avaient beaucoup manqué. Un sourire s’étala sur son visage quand il la vit le saluer de la main. Il craquait complètement... C’était très compliqué pour lui de refouler cette attirance qu’il avait pour elle mais il se devait de faire un effort. Il avait déjà son amitié, alors il était très content.

     

     

    *

    *                      *

     

     

    ~ 141 ~

     

    Au bout d’une heure, Enzo fut remplacé par un DJ suédois très connu : Avicii. Il était son invité dans ce DJ set et ce remplacement lui permettrait de faire une petite pause et surtout, d’enfin aller à la rencontre de Calypso.

     

    ~ 141 ~

     

    Il se dirigea vers le carré VIP avec les quatre filles et fit les présentations. Caly les présenta à son tour à ceux qu’ils ne connaissaient pas encore. Enzo fut étonné quand il comprit que Sledge était son frère (il ne savait pas qu’elle était adoptée).

    - Ça me fait vraiment plaisir de vous revoir. Dit alors le DJ. – J’espère que ça vous plait et que vous vous amusez.

    - C’est géant ! Merci de nous avoir invités ! Le remercia Korben.

     

    ~ 141 ~

     

    S’en suivit un long moment de discussion et de rigolade. Tout le monde semblait passer une très bonne soirée et Köylen se décrispa lorsqu’il s’aperçu qu’Enzo et l’une des Timoteij semblaient être plus qu’amis. En effet, cette dernière avait négligemment posée sa main sur sa cuisse.

     

    ~ 141 ~

     

    A son avis, la jeune femme avait dû, elle aussi, remarquer qu’Enzo n’était pas du tout insensible au charme de Calypso et ce geste était censé montrer qu’il était déjà prit.

     

    ~ 141 ~

     

    Un peu plus loin, Sebastian faisait la connaissance de Bodil Bergström, une des chanteuses et accordéoniste du groupe. Le feeling était passé plutôt rapidement et le batteur avait tout de suite remarqué qu’elle n’était pas insensible à son charme. La preuve ? Elle rigolait à toutes ses blagues (même celles qui n’étaient vraiment pas drôle et qui ne volaient pas haut), les œillades qu’elle lui lançait étaient des plus subjectives et elle n’arrêtait pas de lui faire des compliments.

     

    ~ 141 ~

     

    La tentation était là... Maintenant il se demandait s’il allait y céder ou non. Cela faisait plusieurs mois qu’il n’avait pas touché une femme et il ne supportait plus sa relation à distance avec Maya. Il songeait d’ailleurs sérieusement à y mettre un terme car à chaque fois qu’il l’interrogeait sur sa venue, elle éludait la question ou bien répondait vaguement. Elle n’avait franchement pas l’air décidée à venir le rejoindre. Il pouvait comprendre que c’était compliqué pour elle de quitter les siens pour venir dans un pays dont elle ne connaissait ni les coutumes ni même la langue et qui, de surcroît, était aux antipodes du climat dans lequel elle avait vécu durant toute sa courte vie.

    En y réfléchissant ils ne se connaissaient pas tant que ça, tout était partie sur une aventure à la base et ils avaient vraiment commencé à faire connaissance en peu de temps. Même s’ils semblaient vraiment s’entendre et être sur la même longueur d’onde, peut-être que cette relation à distance n’aurait jamais dû avoir lieu. Ils faisaient sûrement fausse route et perdaient leur temps à cultiver une relation qui finirait un jour ou l’autre par s’achever.

     

    ~ 141 ~

     

    Le batteur en avait vraiment gros sur la patate en ce moment : Entre ses histoires de cœur et sa mère qui lui cachait quelque chose, il avait vraiment envie de se changer les idées. Il ne voulait pas penser aux conséquences de l’acte qu’il s’apprêtait à faire. Ce fut ainsi que discrètement, il se dirigea vers la sortie arrière de la boite avec la jolie chanteuse afin d’éviter d’être grillé par des paparazzis ou fans...

     

     

    *

    *                       *

     

     

    Vers sept heures du matin, Köylen était descendu boire un verre d’eau. Ils étaient rentré aux alentours de cinq heures du matin mais il avait eut son petit « After » perso avec Caly. Cette dernière s'était révélée être aussi insatiable que lui, ce qui était vraiment une très bonne chose pour Köy qui n'avait jamais été aussi satisfait sexuellement et ne s'était jamais autant amusé malgré le fait que Caly n'avait pas eu d'expérience dans le domaine auparavant. 

     

    ~ 141 ~

     

     

    Cependant, il était actuellement pas mal préoccupé car il s’était rendu compte que Sebastian avait disparu avec l’une des Timoteij et n’était toujours pas rentré. Il était un peu déçu que son meilleur ami ait finit par céder au charme de cette femme. Il le croyait bien plus fort que ça. C’était complètement con qu’il agisse ainsi alors que Maya allait débarquer dans un peu plus d’un mois. Il se dit que cette dernière aurait mieux fait de le dire à Seb au lieu de le faire tourner en bourrique pour lui faire cette surprise. Il n’aurait pas dérapé...

     

    ~ 141 ~

     

    Le grand brun but son verre et soupira de lassitude.

     

    ~ 141 ~

     

    Alors qu’il s’apprêtait à retrouver sa copine pour se remettre de leur nuit blanche, il entendit quelqu’un insérer les clefs dans la porte d’entrée. Sans surprise, il vit Sebastian entrer quelques secondes plus tard. Köylen remarqua immédiatement qu’il avait une sale mine.

     

    ~ 141 ~

     

    Seb le remarqua et se dirigea vers lui sans un mot et toujours avec cette tête. Il s’installa sur l’une des chaises de la pièce et prit sa tête dans ses mains en soupirant. Köylen le regarda quelques secondes avant d’aller remplir un verre d’eau et le poser devant lui.

    - Allez, raconte-moi tout... Dit-il ensuite en prenant place à ses côtés. – Même si je pense savoir ce que tu faisais avec cette nana.

    - On n’a pas couché ensemble... Répondit-il directement. - J’ai pas pu... On en est resté au stade des préliminaires et après je l’ai stoppée mais ça revient au même... J’ai trompé Maya. Le pire c’est que je savais ce que je faisais mais je me suis reprit au dernier moment. Agir comme ça, ça ne me ressemble pas. Je supporte plus cette relation, je vais y mettre un terme. Cet écart montre bien que ça ne mènera à rien.

     

    ~ 141 ~

     

    - T’es fou ?! S’exclama Köylen. La situation devenait critique. Il fallait qu’il fasse quelque chose. – Ok, t’as légèrement dérapé en te faisant sucer par cette nana mais ne gâche pas tout parce que t’es pas habitué aux relations à distance ! L’important c’est ce que tu ressens pour Maya. Donne-lui une chance.

     

    ~ 141 ~

     

    - Qu’est-ce que je fais depuis tous ces mois ? Je lui donne sa chance, je lui propose de me rejoindre ici et à chaque fois elle trouve une excuse !

    - Ok, inversons les rôles : Elle te demanderait de quitter la Finlande pour la rejoindre aux States ou à Cuba. Tu le ferais ? Tu lâcherais ton groupe, tes amis et ta famille pour la rejoindre ? L’interrogea alors le chanteur.

    - Oui. Si elle me le demandait, je le ferai sans hésiter.

    - Ça s’appelle de l’amour ça... Mais elle...

    - Bah oui mais c’est bien la preuve que ce n’est pas réciproque puisqu’elle ne le ferait pas pour moi. Le coupa Sebastian plutôt brusquement. - Je vois bien qu’elle ne viendra pas c’est juste qu’elle ne trouve pas les mots pour ne pas me froisser. Je vais lui faciliter la tâche et tout stopper, tant pis... Je passerai à autre chose.

     

    ~ 141 ~

     

    - Bon, pour éviter que ça parte en live je vais devoir te révéler un truc. Tant pis pour l’effet de surprise mais si ça peut t’empêcher de faire une connerie monumentale...

    - Tu parles de quoi, je comprends pas. Fit Sebastian en fronçant les sourcils.

    - Je sais exactement quand Maya arrive en Finlande. Elle voulait te faire une surprise et je suis chargé d’aller la chercher à Helsinki le jour où elle arrivera. Si elle a prit tout ce temps pour se décider c’est parce qu’elle avait beaucoup de choses personnelles à régler, elle n’a pas précisée quoi, mais voilà : elle va tout quitter pour te rejoindre. Köylen vit les yeux couleur noisette de son meilleur ami s’arrondir de plus en plus.

    - Tu... Tu racontes nawak pour que je ne casse pas avec elle, non ?

    - Arrêtes tes conneries. Fit Köylen d’un ton des plus sérieux. – Tu sais, tu es grand. Si tu veux toujours mettre un terme à ta relation avec elle, vas-y... Mais au moins tu sauras qu’elle tient suffisamment à toi et à votre relation pour quitter son climat tropical et venir se geler le cul ici.

     

    ~ 141 ~

     

    Seb semblait se sentir encore plus mal.

    - Merde... Jura-t-il. – Comment je vais la regarder en face après ce que j’ai fait ?

    - Ça aurait pu aller plus loin mais tu t’es retenu. Si cette relation était vraiment vouée à l’échec tu serais allé jusqu’au bout. Si tu t’es stoppé à temps c’est que ce que tu ressens pour Maya est plus fort que ce que tu as toujours cru et qu’au fond tu veux que ça marche. Pense à ça.

    - Merci Köy...

    - Me remercie pas, c’est normal.

    - Elle vient quand exactement ? Lui demanda-t-il ensuite.

     

    ~ 141 ~

     

    - J’en ai déjà trop dit là-dessus donc je ne m’étalerai pas d’avantage. L’important est que tu saches qu’elle sera bientôt là. Fais juste preuve de patience et la prochaine fois que tu discuteras avec elle fait comme si tu n’étais au courant de rien !! Seb soupira avant d’accepter. Il souriait enfin, ce qui fit plaisir à Köy. Le leader était content d’avoir pu sauver la relation de son meilleur ami.

     

    ~ 141 ~

     

    Seb demeurait beaucoup plus serein même si le sentiment de culpabilité l’habitait de plus en plus. Il s’en voulait d’avoir pu douter des sentiments de Maya mais c’était bien l’inconvénient des relations à distances. Il essaya de se dire que ce serait très prochainement du passé et il s’engagerait à ce qu’elle ne se sente pas trop perdu dans ce pays dont elle ne connaissait absolument rien.