• ~ 118 ~

    ♫ Linkin Park - Pale ♫

     

    ~ 118 ~

     

    Sledge patientait devant la villa Gen X et était très remonté. Ses traits étaient tendus comme jamais et on pouvait facilement imaginer de la fumée sortir de ses oreilles comme dans les cartoons. Il avait frôlé la crise cardiaque quand il s’était rendu compte que sa sœur n’était plus dans sa chambre et avait manqué de casser tout ce qui se trouvait sur son passage lorsqu’il avait remarqué qu’elle snobait tout ses appels et ses messages.

     Malgré le fait qu’elle ne lui répondait pas, il savait très bien que c’était chez ce petit con de chanteur qu’elle était partie se réfugier. Cela tombait bien, il s’était dit qu’il lui exprimerait le fond de sa pensée la prochaine fois qu’il le verrait. Au moins, tout serait mis à plat le plus rapidement possible !

     

    ~ 118 ~

     

    Il attendit quelques minutes avant que quelqu’un ne daigne lui ouvrir. Il fut accueilli par un Sebastian plutôt contrarié...

     - Hey, c’est bon ! T’excites pas sur la sonnette elle ne t’a rien fait ! On m’a dit de te faire attendre dans la salle de répèt’. Dit-il directement en s’effaçant pour lui laisser le passage. – Ils descendent dans deux minutes.

    - Merci. Se contenta de répondre le guitariste Amaranth en se dirigeant vers la pièce indiquée.

    - Et pas de baston chez moi ! L’averti le batteur dans un ton un peu plus agréable mais des plus sérieux avant de retourner à ses occupations.

     

    ~ 118 ~

     

    Sledge patienta comme il put dans cette pièce qu’il connaissait très bien pour y avoir passé de nombreuses heures à répéter avant que leur manager ne leur trouve une véritable salle rien qu’à eux. Il y avait encore les instruments que Denn avait fait acheter pour eux et il restait l’une des deux minis tables de mixage de Caly.

     Très peu de temps après son arrivée dans la pièce, il fut enfin rejoint par Köylen et Caly. Alors que le leader semblait plutôt serein, le grand châtain remarqua que sa petite sœur se cachait derrière son copain et fuyait son regard. Il avança alors rapidement vers elle pour la décoller du chanteur mais ce dernier fut plus rapide et le repoussa sèchement en lui disant :

     

    ~ 118 ~

     

    - Arrête s’il te plaît. Il faut qu’on parle tous les deux.

     - Déjà, tu ne me touches pas ! Hurla-t-il presque en poussant violemment Köylen. - Et oui t’inquiètes pas on va parler toi et moi, tu vas comprendre à qui tu as affaire !

     

    ~ 118 ~

     

    Caly n’aimait pas le début de cette conversation, elle décida alors d’intervenir comme elle le pouvait en se mettant entre eux. Elle sentait que Köylen était sur le point de riposter et la dernière chose qu’elle voulait, c’était voir les deux personnes qu’elle aimait le plus se taper sur la tronche et en plus pour elle...

    - C’est moi qui lui aie demandé de venir me chercher cette nuit ! Il n’y est pour rien, il...

     

    ~ 118 ~

     

    - Je m’en tape. L'interrompit son grand frère, de plus en plus énervé. Vas chercher tes affaires, tu rentres à la maison... et pour de bon. Après ce que tu as fait cette nuit, n’espère pas remettre les pieds ici !!

    - NON !! S’exclama Caly dont les larmes menaçait de déborder à tout moment. – T’as pas le droit de faire ça !!

    - Tu auras beau crier, c’est comme ça que ça va se passer. Je vais mettre papa, maman et Denn au courant de tout ça, ça ne peut pas continuer cette histoire.

    - Mais mon stage risque de ne pas être validé si tu fais ça, tu y as pensé ?!

    - Et toi tu y as pensé avant de te taper ce couillon ?! Vociféra le guitariste Amaranth. – Non, alors désolé mais tu vas devoir en payer les conséquences. Je ne laisserai pas ce type te toucher une seconde de plus, alors va préparer tes affaires ! Je passerai prendre le reste un autre jour !

    - Fais ce qu’il dit Caly... Lui dit alors Köylen en tournant vers elle et en séchant les larmes sur ses joues. Même s’il parlait calmement, elle pouvait aisément voir la colère dans ses yeux.

    - Quoi ? Mais non, je ne veux pas... !

    - Je vais essayer d’arranger ça. Lui promit-il. – Ce n’est pas lui qui nous empêchera de nous voir, crois moi. Lui susurra-t-il ensuite à l’oreille avant de l’embrasser rapidement mais tendrement sur les lèvres. Il valait mieux qu’il se retrouve seul avec son frère, il ne voulait pas qu’elle assiste à une bagarre si il devait y en avoir une...

    - Je te déteste Sledge ! Balança alors sa sœur avant de quitter la pièce.

    - Mais oui, mais oui... Répondit-il en soupirant longuement. Il n’en croyait pas un mot car elle disait souvent ça quand ils se disputaient. 

     

    ~ 118 ~

     

    Köylen le jaugea pendant un petit instant ce qui le mit un peu mal à l’aise malgré lui. Il avait franchement l’impression de se faire zieuter par une chouette tellement les grands yeux métalliques du chanteur étaient énormes et anormalement clairs.

    - Je t’écoute. Crache ton venin. Fit alors Köy en se dirigeant vers la fenêtre de la pièce pour tenter de se calmer. Il faisait un effort surhumain pour ne pas craquer et envoyer sa main dans la tête du frère de Caly. 

     

    ~ 118 ~

     

    - Je ne veux plus te voir avec ma sœur. T’es qu’un p’tit con qui ne cherche qu’à sauter tout ce qui porte une jupe ! Je ne veux pas que tu lui fasses du mal, elle ne mérite pas ça ! Puis, elle est trop bien pour toi, tu ne la mérite vraiment pas !

     Köylen encaissa tout cela sans broncher avant de répondre toujours avec calme :

     - Ecoute, j’apprécie vraiment que tu protèges Caly et je comprends tout à fait que tu agisses comme ça mais je trouve que tu vas un peu à l’extrême. A force de l’étouffer comme ça, elle va te détester. Elle est grande, peut prendre ses décisions toute seule. Je peux comprendre que tu t’inquiètes aussi, c’est vrai que j’ai jamais vraiment été un exemple de fidélité... En fait, j’ai jamais eu une vraie copine avant Caly et crois moi, je tiens énormément à elle. Je ne lui veux que du bien... Si ce n’était pas le cas, il y a longtemps qu’elle m’aurait envoyé péter et tu peux me faire confiance la dessus, elle l’a déjà fait quand je l’ai saoulé.

    - Tu n’as pas encore couché avec elle, n’est ce pas ?

     

    ~ 118 ~

     

    - En quoi ça te regarde ?! S’exclama alors le chanteur, piqué à vif par une telle question.

    - Nan parce que je suis sûr que tu dis ça pour que je vous laisse finalement ensemble, et une fois que tu l’auras tronché bah tu la lâchera comme une vieille merde ! Je connais ça, j’étais pareil avant d’être avec ma copine.

    - Ben t’es encore plus con que ce que je pensais alors ! Lui fit remarquer Köylen qui avait de plus en plus de mal à cacher sa contrariété. – Tu devrais justement me comprendre si tu as été dans le même cas que moi ! Caly ne t’a pas empêché de vivre ton histoire avec ta copine comme toi tu es en train de le faire !

    - Toi et moi on ne fonctionne pas de la même manière et j’ai mes raisons de protéger ma sœur. Des raisons que tu ne peux pas comprendre.

    - Tu ne vois pas que tu la rends malheureuse avec tes conneries ? Et tu ne comprends pas que ce ne sont pas tes affaires ? Je ne peux pas te promettre que ça durera toute la vie elle et moi, on est bien trop jeunes et notre histoire est bien trop récente pour pouvoir l’affirmer, mais on a tous les deux envie d’essayer et ça marche plutôt bien pour l’instant. Je ne sais pas de quoi sera fait le futur, mais encore une fois, je tiens énormément à elle, et je ne veux pas lui faire de mal.

    - Elle sera peut-être malheureuse pendant un petit moment une fois que vous serez séparés mais elle trouvera rapidement un autre type mille fois mieux que toi et plus vite que tu ne le crois. Caly plait à beaucoup de garçons, elle n’a qu’à faire son choix... Et tout ce qui la concerne me regarde, désolé pour toi mais va falloir t’y faire.

    - Bon, c’est quoi qui te fait vraiment chier au fond, Sledge. Soit honnête, je sens qu’il y a quelque chose d’autre ! Vides ton sac, tu commences à m’énerver à m’insulter alors que tu ne me connais même pas ! Je pourrais en faire autant et la personne qui m’empêche de te foutre mon poing dans la gueule c’est Calypso. Je la respecte trop pour mettre une patate à son frère car je sais que malgré le fait qu’elle soit remontée contre toi, elle tient à toi, ce qui est logique... Et moi ce que je veux c’est être avec elle, alors je ferai tout ce que tu veux pour.

    - Il n’y a rien d’autre.

     

    ~ 118 ~

     

    Un silence de quelques secondes gagna la pièce. Les deux jeunes hommes se toisaient et à la plus grande surprise de Sledge, Köylen se mit à rire.

    - Tu te fous de ma gueule en plus ?! Se vexa Sledge illico

    - Nan mais, comment ne pas y avoir pensé plus tôt... P’tain j’suis con... Haha, nan franchement si c’est ça, t’es vraiment bête !

    - De quoi tu parles pauv’ tâche ?! La colère du guitariste reprit un peu plus de vigueur face à la situation.

    - De l’image de ton groupe ! Tu as peur que le fait que ta sœur sorte avec un Gen X tâche votre authenticité ! Ca te ferais chier qu’on parle d’Amaranth comme « le groupe de la copine de Köylen Pawelski » et que de ce fait, on laisse votre talent de côté et que par-dessus le marché, vous passiez pour un groupe de musique « pistonné » ! Surtout, ne dis pas le contraire, tu vas vraiment m’énerver ! Honnêtement, vous êtes tellement doué que personne ne pensera à ça et si ça peut te rassurer, je ne veux pas dévoiler notre relation au public pour cette raison justement donc ton inquiétude n’a pas lieu d’être. 

     

    ~ 118 ~

     

    - Parce que vous comptez rester « caché » pendant longtemps ? Arrêtes, sérieusement, ça tiendra jamais cette histoire ! Au bout d’un moment ça va vous faire chier. En effet, c’est l’une des raisons pour lesquelles je ne veux pas qu’elle sorte avec toi mais ce que je t’ai dit avant, l’est aussi ! Tu n’es pas fait pour elle et sujet clos maintenant ! Sledge préféra mettre un terme à leur discussion car il était à deux doigts de le frapper.

    - Dans six mois, elle sera majeure et à ce moment là, tu ne pourras rien faire pour l’empêcher d’être avec moi. Lui dit Köylen qui se contrôlait lui aussi pour ne pas lui foutre sa main dans sa petite tête.

    - Tsss... D’ici là elle sera avec un autre type... D’ailleurs elle m’a parlé d’un franco-américain qu’elle a rencontré là bas, il a l’air de lui plaire... Bref, elle t’oubliera rapidement ! Elle n’a que dix sept ans et n’est sorti qu’avec un type dans sa vie (sans te compter). Elle en verra d’autres... 

     

    ~ 118 ~

     

    Köylen le laissa quitter la pièce sans rien répondre. Il se sentait tout à coup vide et furieux. Il était attaché à Caly bien plus qu’il ne le pensait et il s’en rendait compte à cet instant précis.

     De plus, le fait que Sledge ait fait allusion à ce DJ pourri avait contribué à lui faire monter la moutarde au nez. Le fait qu’il lui fasse indirectement comprendre que Caly pourrait éventuellement se mettre avec lui le mit hors de lui.

     

    ~ 118 ~

     

    Sous la colère, le chanteur frappa la batterie de son pied avant de s’écrouler au sol et de prendre sa tête dans ses mains pour laisser aller sa colère et sa tristesse.