• ~ 99 ~

    ~ 99 ~

     

    Sebastian et Calypso avaient passé une bonne partie de leur après-midi à visiter Miami. Cette sortie était bénéfique pour eux dans la mesure où cela leur permettait d'oublier la dispute avec Köylen. D'ailleurs, lorsque Seb informa le reste du groupe qu'il comptait s'absenter avec Caly pour une escapade dans la ville, le leader n'avait pas manqué de l'attaquer en lui disant "que ce n'était qu'un prétexte pour pouvoir sauter Caly en paix". Remarque qu'évidemment le grand blond n'avait pas du tout apprécié. Il s'était retenu de lui rabattre le caquet, ne voulant pas envenimer les choses. L'atmosphère était déjà assez lourde comme ça, il ne valait mieux pas répondre à ses attaques.

    Les deux amis avaient donc fait un peu de shopping, dévalisant les magasins de fringues et de souvenirs. Ils étaient même passé devant un tatoueur/perceur professionnel. Caly songeait depuis un bon moment à se faire percer et elle avait maintenant envie de franchir le pas. Elle comptait en parler ce soir avec son frère et ses parents via Skype pour leur demander leur approbation. Si tout était ok, elle y retournerait en compagnie du batteur pour choisir un piercing.

     

    ~ 99 ~

     

    Ils étaient maintenant assis dans un café au bord de la plage, dans la même rue que leur villa temporaire. C'était à cet endroit qu'Enzo devait les rejoindre. Il ne pouvait pas venir plus tôt car il avait de nombreuses choses à faire pour le Black Pearl où il allait mixer tous les soirs pendant deux semaines. Caly avait été surprise que Seb l'invite mais cela ne la dérangeait pas du tout. Au contraire.

    Sebastian avait même aidé Caly à composer une nouvelle chanson. Il lui donnait des idées et la petite brune retranscrivait le tout en vers. Sauf qu'à un moment elle bloqua.

    - Donnes ton crayon. Caly le lui tendit et Sebastian commença à remplir les blancs sous les yeux stupéfaits de l'ado. Elle ne savait pas que Seb avait aussi des talents de paroliers. Quelques minutes plus tard, il lui tendit la feuille qu'elle lut immédiatement. Elle dut constater que ses paroles collaient parfaitement avec l'esprit de la chanson ! Il avait su trouver les mots justes pour donner un sens à ce titre et elle fut vraiment contente qu'il l'ait aidé à l'écrire.

    - Wow, c'est super Seb ! J'aime beaucoup, ça colle parfaitement et le bridge est vraiment génial ! Je ne savais pas que tu avais des talents de parolier !

    - Ravi que ça te plaise ! Ca m'arrive parfois d'écrire des paroles mais je les gardes pour moi et je chante aussi, tu le savais ?

    - Sérieusement ?! S'étonna la petite brune qui en découvrait de plus en plus sur le blondinet. - Je ne t'ai jamais entendu, tu me chanteras un truc un de ces quatre ?

    - Quand on sera de retour en Finlande, tu demanderas à Köylen de te montrer nos clips vidéos homemade, tu pourras m'entendre comme ça. Lorsqu'on a créé notre groupe, lui Korben et moi, j'étais le chanteur principal parce que Köy était en train de muer. Du coup, il avait la voix qui partait en cacahuète et il aurait encore besoin d'un peu de temps pour gérer sa nouvelle voix. Donc il était à la guitare, Korben à la batterie et moi à la basse et au chant. C'était marrant !

     

    ~ 99 ~

     

    - Ouais, je pense pas qu'on sera en bon terme d'ici là mais bon... Marmonna Caly, à la fois remontée et triste. - Tu pourras toujours les lui demander, toi. C'est moi qui me prend tout dans la gueule dans l'histoire. C'est pas juste...

    - Je le ferai si ça ne va toujours pas. J'espère que ce ne sera pas le cas... Et oui c'est vrai que c'est injuste que tu te prenne tout dans la tronche mais essayes un peu de te demander pourquoi il réagit aussi excessivement... ?  Ca cache peut-être quelque chose. Fit Sebastian. Il essayait de la mettre sur la bonne voie pour comprendre les réelles raisons des agissements de Köylen. Il fallait les booster tous les deux, histoire d'accélérer les choses !

    - J'en sais rien. Haussa-t-elle des épaules. Pendant un cours moment j'ai pensé qu'il était jaloux mais en fin de compte je ne vois pas en quoi je pourrai l'intéresser. Il a l'air d'apprécier les vrais femmes, bien féminines et tout. Ce que je ne suis pas vraiment.

    - Qu'est ce qui te fait penser ça ? Et d'où tu n'es pas une "vraie" femme ?! Demanda alors le batteur blond. 

     

    ~ 99 ~

     

    - Bah, il suffit de voir avec quels types de filles il est sortit. Par exemple, Tea et cette Kristina ont les mêmes caractéristiques. Blondes aux yeux bleus, très grandes et minces, à la mode et surtout hyper belles ! Je suis aux antipodes !

    - Si tu te bases là-dessus, tu as tout faux Caly, c'est moi qui te le dit. Il n'est pas attiré par un type précis de fille ! Et je vais t'apprendre une chose: Köylen n'a jamais eu de petite amie officielle ! Jamais ! Tea, ses autres conquêtes et cette Kristina ne sont que des passes temps. Il sait draguer, il sait attirer les filles dans son lit et il sait les faire jouir mais leur donner de l'amour, il ne sait pas. Pas à ces filles du moins. On ne dirait pas comme ça, mais il est vieux jeu celui là... Il veut donner son amour à une seule et unique fille ! Il l'a toujours dit depuis tout petit. Il n'aimera sincèrement et ne montrera ses sentiments qu'à une seule femme dans sa vie. Il s'amuse entre temps... mais lorsqu'il aura trouvé ce qu'il cherche, je suis persuadé qu'il sera l'homme le plus fidèle que je connaisse.

    -  J'espère qu'il trouvera. En tout cas cette fille aura de la chance.  Caly se pinça les lèvres après sa dernière phrase qui était sortie toute seule. Malgré la dureté des paroles de Köylen à son égard, ses sentiments ne décroissaient toujours pas, pour son plus grand malheur et malgré ce que venait de lui apprendre son ami, elle restait persuadé que son ressentit était à sens unique et qu'il ne la voyait que comme une amie très proche. Enfin, ce n'était même plus le cas à l'heure qu'il était. Tout semblait être brisé... Elle soupira longuement avant d'ajouter. - Ce n'est pas un peu naïf de penser qu'on peut aimer une seule personne toute sa vie ?

     

    ~ 99 ~

     

    - Je ne sais pas... Répondit Sebastian en haussant les épaules. Tu en feras l'expérience, ne t'en fait pas... Et tu auras la réponse à cette question. Lui promit-il avec un sourire malicieux que Caly eut du mal à interpréter.

     

    ~ 99 ~

     

    C'est à ce moment là qu'Enzo fit son arrivée sur la terrasse. Les deux finlandais avaient presque oublié qu'il devait les rejoindre, tellement qu'ils étaient absorbés par leur conversation. Ce n'était pas plus mal que ce DJ mette un terme à cette discussion. Caly ne voulait plus en parler.

     

    ~ 99 ~

     

    Les trois jeunes artistes firent alors plus ample connaissance et Caly apprit des tas de choses sur cet américain: Il venait d'avoir vingt et un ans, ses parents étaient en réalité des français alsaciens venu s'installer en Californie quelques années avant sa naissance et avant de débuter dans la musique électro, il avait été le chanteur d'un groupe de black metal amateur. Sebastian fut assez surprit du fossé qui se trouvait entre ces deux styles mais il comprenait parfaitement qu'il était possible d'écouter, d'aimer et de jouer tous types de musique ! Le batteur le trouvait très intéressant et surtout humble et simple... Il était conscient que ce n'était pas en une seule après midi qu'il se ferait une idée complète du jeune homme mais il avait l'air d'être un type sympa.

     

    ~ 99 ~

     

    Il remarqua tout de même ses regards appuyés en direction de Calypso et se dit qu'il allait quand même devoir garder un œil sur lui au cas où il se montrerait plus entreprenant avec elle. Non pas qu'il était jaloux mais ce rapprochement pourrait fortement avoir une incidence sur Köylen et cela ne l'aiderait pas à tout mettre au clair avec Caly ! Surtout que cette dernière semblait plutôt réceptive aux œillades de ce blondinet. Il fallait résonner Köylen au plus vite avant qu'il ne soit trop tard.

     

    *

    *           *

     

    ~ 99 ~

     

    Seulement, ce dernier attendait patiemment la très jolie Kristina dans un café de la ville. Il était vêtu simplement mais très élégamment comme toujours. Il n'avait pas particulièrement fait d'effort vestimentaire et ce rencart était plus une manière pour lui de décompresser et de tenter d'oublier ce qu'il se passait actuellement avec Calypso. Köylen avait tout de même envie de faire plus ample connaissance avec Kristina et un sourire se dessina sur son visage quand il l'a vit arriver.

     

    ~ 99 ~

     

    Il devait avouer qu'elle était toute belle dans sa petite robe sexy. Il la regarda avancer vers lui avec son sourire radieux et  fit un effort pour tenter d'oublier ses problèmes et de se consacrer entièrement à cette journée et à cette jolie américaine.Cette dernière ressentait comme des bouffées de chaleur et son cœur battait de plus en plus vite au fur et à mesure que la distance qui la séparait du beau scandinave diminuait. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait rendez-vous avec lui, qu'ils n'étaient que tous les deux... Elle espérait que tout se passerait pour le mieux !

     

    ~ 99 ~

     

    Après de brèves salutations, ils discutèrent de choses diverses et variés jusqu'à tomber dans le domaine de la musique:


    - Alors comme ça tu es une chanteuse connue ici ? L'interrogea le leader des Gen X, plutôt agréablement surprit d'être face à un artiste. Elle gagnait des points mine de rien... Cette dernière hocha la tête en guise de réponse affirmative. - Et tu évolue dans quel style ?

    - La musique pop ! En fait, j'essayes de faire revenir la pop des 90's au goût du jour. C'est une période qui m'a beaucoup marqué étant plus jeune et étant donné que le style à complètement disparut au fil des ans, j'ai décidé de relancer la mode. Et sans me vanter, ça marche plutôt pas trop mal. Si mon nouvel album marche aussi bien que le premier, je m'exporterai en Europe ! Répondit la grande blonde avec enthousiasme. Elle avait beau avoir échoué dans le monde du cinéma, sa carrière musicale s'épanouissait très bien et c'était très gratifiant.

    - J'espère que j'aurai l'occasion d'entendre l'un de tes titres un de ces quatre. Dit Köylen, avec son regard charmeur et sa voix suave, deux combinaison censées faire fondre la chanteuse pop. Ce qui ne rata pas puisqu'elle se mit à rougir instantanément. Köy n'était pas du tout fan de pop à la Britney mais il voulait voir de quoi cette fille était capable vocalement parlant. Peut-être qu'elle chantait aussi mal que Rebecca Black... !

    - Oui pourquoi pas, la prochaine fois je t'apporterai un de mes titres les plus célèbres si tu veux... Lui proposa-t-elle en continuant de rougir. L'information la plus importante ici était qu'il voulaient qu'ils se revoient et elle avait beaucoup de mal à lui cacher son bonheur. - Et tu as un groupe toi aussi alors ? Vous êtes hyper connu partout sauf en Amérique et vous venez nous envahir c'est ça ?

    - Ouais c'est ça ! Répondit Köylen en riant à moitié, face au terme "envahir". Elle avait juste, ils comptaient bien spammer l'Amérique avec leurs titres ! - Comment sais-tu ça, toi ? On est ici incognito pourtant ! Et comment as-tu su qu'on serait au Summer Stage ?

    - Ah.. Maya a trafiqué son adresse IP avec l'aide d'un de ses potes Geek et elle a eu accès à tout ce que vous avez bloqué sur le web. Elle voulait à tout prix retrouver ton pote, je ne l'avait jamais vu aller jusqu'à traverser le pays pour un mec ! Mais bon, elle a fait ça pour rien...

     

    ~ 99 ~

     

    - Non je ne pense pas. Contredit le grand brun, d'un ton sérieux. Je pense que tout ça va se débloquer dans plusieurs jours. Il faut qu'elle trouve le courage de l'appeler, c'est tout. Si je me rend compte que ça tarde, je tenterai un petit forcing, t'en fais pas.

    - Pourquoi tu ferais ça ? Cette histoire ne mènera à rien, vous habitez à des milliers de kilomètres d'ici ! S'étonna la chanteuse.

    - Parce qu'il faut être aveugle pour ne pas remarquer à quel point ta sœur lui plaît ! Je ne sais pas ce que cette histoire donnera, ce sont leurs affaires aussi, mais je connais Seb depuis toujours et si il a prit la mouche aussi vite face à ce qu'elle a dit, c'est qu'il ressent vraiment des choses fortes à son égard ! J'en suis persuadé ! Je veux le meilleur pour lui parce qu'il a toujours été là pour moi et Korben, donc si je peux faire quoi que ce soit pour arranger les choses, je le ferai. Tu ne ferai pas de même pour Maya... ?

    - Heu... N... Si bien sûr ! Mentit la jeune femme sans aucune honte. Jamais elle n'entrait dans les histoires de sa sœur. Non seulement parce que cela ne l'intéressait absolument pas, "chacune pour sa gueule" comme elle le disait souvent, mais surtout parce qu'elle nourrissait à son égard une immense jalousie. En fait, elle aimait la voir se retrouver dans la merde. Mais si elle dévoilait sa véritable pensée à Köylen, elle passerait pour une fille sans cœur, déjà qu'il lui avait bien fermé son clapet au Black Pearl, il ne valait mieux pas qu'elle en rajoute une couche et foute le rendez-vous en l'air. - Mais je pense qu'il faut qu'elle sache réparer ses erreurs elle-même, je ne serai pas toujours derrière pour l'aider à chaque fois qu'elle sera dans des situations difficiles, si elle se met dans la mouise, elle n'aura qu'a s'en ressortir toute seule quand elle sera plus adulte... Tenta-t-elle tout de même d'ajouter.

    - Si tu dis ça, c'est que ne t'es jamais retrouvé dans une situation compliquée. Tu comprendras mieux quand ça t'arrivera. On a toujours besoin de soutiens dans ces moments là, t'es égoïstes. Se contenta de dire Köylen dans un ton plutôt froid ce qui baissa la température de l'ambiance puisque Kristina n'osa rien répondre et se contenta de fixer ses escarpin l'air gênée et blessée. Köylen ferma les yeux quelques secondes le temps de reprendre ses esprits. Sa mauvaise humeur commençait à reprendre le dessus et à contrôler sa bouche. Il soupira silencieusement et tenta de réparer sa bourde, même si il était sincère...: - Excuses moi, je ne pensais pas ce que je disais... Mentit-il. Sinon, tu as un homme dans ta vie ?

    - Non. Répondit-elle machinalement en continuant de fixer sa paire de Jimmy Choo. Si elle était Pinocchio, son nez serait aussi long qu'une canne à pêche ! - Je n'ai jamais eu de chance avec les garçons.

    - Et pourquoi ça ?

     

    ~ 99 ~

     

    - Ils me séduisaient, me faisaient croire qu'ils voulaient quelque chose de sérieux et en fin de compte, une fois avoir eu ce qu'ils voulaient, ils me lâchaient comme le dernier des débris.

    - Ils étaient vraiment tous comme ça ?! Tout les mecs avec qui tu es sortie ?

    - Oh non pas tous. Mais les quatre derniers ouais. Elle leva des yeux humides vers le grand brun. Si elle n'avait pas eu sa chance à Hollywood, c'était parce qu'il y avait à chaque fois des actrices beaucoup plus douées qu'elle, mais il ne restait qu'elle possédait un très grand talent pour raconter des bobards et pour les larmes de crocodiles ! Alors à défaut de ne pas jouer la comédie sur le petit ou le grand écran, mademoiselle déployait ses talents sur ses conquêtes !

    - Ah, je suis navré pour toi... Fit sincèrement Köy, plutôt touché par le "désespoir" de son interlocutrice. - T'en fais pas, tu trouveras un mec qui ne se foutra pas de ta gueule un jour. Je pense qu'on est tous destiné à quelqu'un sur ce globe.

    - Je l'espère aussi. Mais qu'il fasse vite, j'en ai marre d'être seule ou d'être prise pour une conne. Et toi... ? Quelqu'un dans ta vie ?

    - Non... Je... je ne pense pas être prêt pour ça, tout compte fait. Je préfère profiter de ma jeunesse avant de me passer la corde au cou ! Fit-il accompagné d'un sourire crispé. Il ne pensait absolument pas ce qu'il disait. Je n'ai que dix-huit ans tu sais...

     

    ~ 99 ~

     

    - HEIN ? S'exclama la grande blonde, presque choquée. Tu n'as que dix-huit ans, toi ?!!

    - Ouais je sais, je ne les fait pas. Et pourtant... S'amusa le grand brun en bombant le torse.

    Motherfuckin' God... Je te donnais au moins vingt trois balais, moi ! Oh la loose, je suis plus vieille que toi ! 

    - Heu... mon âge te gêne tant que ça ? On ne fait que discuter, tu sais. Et... entre nous, il n'y a pas que physiquement que je fais plus de mon âge.

    - Ah non excuse-moi, c'est juste que je ne m'attendais vraiment pas à ce que tu sois si jeune. J'ai vingt ans, je suis pas bien vieille mais quand même. Et, qu'est ce que je dois comprendre là ? Fit-elle ensuite malicieusement.

     

    ~ 99 ~

     

    - Je ne sais pas, interprètes ça comme tu le souhaite ! Continua de s'amuser Köy. Je m'en tape de l'âge. J'ai eu une relation brève avec une fille de ton âge aussi. D'ailleurs elle était blonde aux yeux bleus comme toi sauf qu'elle était collante et manipulatrice. Je hais les filles comme elles.

    Kristina tenta de rester normal même si un frisson traversait son corps à l'entente de ce que venait de dire Köylen. Son regard s'était noircit instantanément lorsqu'il parlait de cette fille. Et étant donné que cette dernière s'était comportée comme elle était en train de le faire à l'heure actuelle, elle prit un peu peur. Ce beau brun devait sûrement être très impressionnant furax. Il fallait qu'elle fasse attention à sa manière d'agir, il n'avait pas l'air aussi docile et malléable que les autres garçons à qui elle avait eut affaire et en quelque part, ça provoquait en elle de l'excitation.

     

    ~ 99 ~

     

    - Quel genre de fille aimes-tu et détestes-tu ? Demanda-t-elle alors, histoire de savoir quelle attitude prendre ou éviter.

    - Eh bien... un petit sourire naquit sur les fines lèvres rosées du chanteur. J'aime énormément les filles créatives;  passionnées; drôles; simples; sensibles; celles qui ont du répondant et qui ne se laissent pas marcher sur les pieds et je hais les manipulatrices; les égoïstes; celles qui se délectent du malheur des autres... enfin voilà... Tu vois le genre.

    - Et tu penses trouver toutes ces qualités en une seule femme ? C'est un peu trop... Fit-elle remarquer même si elle venait d'enregistrer chaque information afin de façonner son personnage.

     

    ~ 99 ~

     

    - Je pensais, effectivement, que j'étais peut-être un peu exigent. Mais je sais aujourd'hui qu'une femme possède toutes ces qualités...Se contenta de dire le chanteur sans aller plus loin. Il se disait qu'à présent, il n'aurait peut-être jamais cette jeune femme...

     

    ~ 99 ~

     

    Kristina, elle, souriait largement, croyant que Köylen parlait en cet instant d'elle. Il fallait à tout prix qu'elle continue de voir ce jeune homme même le fait qu'il soit plus jeune qu'elle était une assez mauvaise nouvelle. Elle n'arrivait pas à se détacher de ce regard couleur métal, de sa grande beauté et surtout de sa forte personnalité qui lui plaisait tant. Même son côté un peu froid la faisait frissonner et lui donnait encore plus envie de lui appartenir. Elle ferait tout pour le voir le plus possible avant son départ et surtout garder contact avec lui une fois repartit pour son pays.

    Elle serait cette femme idéale, elle comptait bien continuer à jouer ce rôle le plus longtemps possible, elle était même prête  à être gentille avec Maya !