• ~ 85 ~

    ♫ Lovex - 15 Minutes ♫

     

    ~ 85 ~

     

    Notre petite bande se trouvait au même moment au studio d'enregistrement où Köylen enregistrait sa voix sur un nouveau titre ! Le grand brun se trouvait tout seul dans la salle d'enregistrement car les instrus du titre avaient déjà été enregistrées, il n'avait plus qu'à poser sa voix dessus. Pendant ce temps, le reste de la bande se détendait au bar ! Par contre, il manquait Sebastian à l'appel. Il leur avait informé qu'il avait un rendez-vous et qu'il les rejoindrait plus tard sans donner plus de détails.

    L'atmosphère était banale, ils n'avaient aucunement parlé de la veille et travaillaient sereinement car ce jour là était le dernier qu'ils passaient au studio avant leur départ pour les U.S.A. Les jours prochains seraient consacrés à la répétition des titres qu'ils joueraient.

    Il y avait du nouveau concernant le festival: l'une des responsables avait recontacté Calypso afin de lui communiquer qu'ils allaient devoir agrandir leur setlist ! Une très bonne nouvelle pour le groupe qui ne se fit pas prié pour y ajouter des titres personnels dont un titre tout frais qu'avait écrit Köylen sur l'Amérique ! Cela servirait de surprise au public en cas de rappel!

     

    ~ 85 ~

     

    De son côté, Caly venait de planifier le photoshoot du groupe pour l'album et avait prit contact avec un Infographiste qui se chargerait de créer la Jacket du CD une fois les photos prêtes. Elle avait également reçu une multitude d'invitations à des émissions télévisées de plusieurs pays d'Europe. Il était difficile de choisir dans quelle émission aller, c'était pourquoi elle mit toutes les invitations de côté afin de voir avec le quintette dans quelles émissions ils souhaitaient apparaître.

     

    ~ 85 ~

     

    Alors qu'elle consultait les photos de la villa qu'ils allaient occuper pendant leur séjour en Floride, elle fut dérangée par la sonnerie de son téléphone. Elle bougonna en sortant l'appareil de sa poche mais un sourire s'afficha sur son visage quand elle vit qu'il s'agissait de Sledge.

    Elle décrocha et après avoir échangé quelques banalités, le châtain en vint directement à la raison de son appel:

    - Mina nous propose de nous produire jeudi soir dans le Pub français du coin, tu es libre ce soir là ?

    - Hmm, c'est la veille de mon départ mais pour rien au monde je ne raterais une occasion pour monter sur scène avec le groupe ! C'est pour quelle heure ?

    - Ce sera dans l'après midi, donc tu ne rentreras pas tard ! Bon, comme il y aura d'autres groupes qui joueront, on doit leur filer une setlist de cinq ou six chansons ! On pensait y mettre nos nouvelles compos qu'est ce que tu en penses ? Proposa le guitariste.

    - Ben, on est pas encore tout à fait au point donc il vaudrait mieux continuer de bosser avec les titres de la maquette ! On aurait pas le temps de répéter les nouveaux titres d'ici là en plus !

    - Oui, c'est vrai, tu as raison ! Il y a des titres que tu voudrais interpréter ? Je vais créer la setlist là...

    - Pas spécialement, attends je demande à Elios aussi...

    La jeune fille annonça donc la nouvelle au jeune blond avant de lui demander si il souhaitait interpréter un titre quelconque de leur maquette avant de reprendre le téléphone.

    - Idem. Je te laisse voir ça avec les autres. Tiens nous au jus ensuite qu'on se prépare, d'accord ?

    - Pas de soucis ! A toute, prends soin de toi puce.

    - Toi aussi !

    Amaranth aussi progressait rapidement ! Bien qu'ils n'avaient pas encore eu de nouvelles d'Universal concernant leur maquette, ils continuaient de donner le meilleur d'eux même et de jouer dès qu'ils en avaient l'occasion. C'était donc avec plus d'entrain qu'elle se remit au travail, se voyant déjà grimper sur la scène pour passer un magnifique moment avec ses amis et le public ! 

     

     

    *

    *                        *

     

    ~ 85 ~

     

    ...but there was no price, at the end of the OUAAAH !!!!!! S'exclama soudainement Köylen qui enregistrait toujours ce titre, trouvant les autres interprétation insatisfaisante. Le chanteur regardait droit devant lui avec un regard hagard ! Le reste de la pièce, inévitablement interloqué par un tel comportement regarda vers la source de son étonnement et ils l'imitèrent tout de suite !

     

    ~ 85 ~

     

    Mais pourquoi diable un tel étonnement ? Tout simplement parce que leur batteur venait de rejoindre la pièce... totalement blond !

    - Bah quoi ?! Fit Sebastian en se dirigeant nonchalamment vers le sofa où ils s'affala aux côtés de Calypso qui le regardait avec un grand sourire sur les lèvres et avec ce même étonnement dans le regard. Jamais elle n'avait vu Seb avec sa couleur naturelle ! Vous avez réagit de la même manière la première fois que je me suis teint en brun ! Fit-il remarquer aux bassiste et claviériste en riant, plutôt amusé par la situation ! Vous avez fini par vous habituer au fil des années et maintenant que je redeviens blond vous me faites le même cinéma !  

     

    ~ 85 ~

     

    - C'est si soudain aussi ! S'exclama Torsten. Ca fait bizarre sur le coup, on s'était habitué à te voir en brun !

    - En plus tu t'es rasé, tu fais moins viril ! Se moqua gentiment Jan.

     

    ~ 85 ~

     

    - Grmblblbl... moins viril ! J't'en foutrai de la virilité moi... Grogna le blond en guise de réponse. Elle repoussera la barbe et c'est pour ça que je ne vous ait rien dit sur ma décision d'arrêter de niquer mes tiffs avec de la coloration ! Comme ça je n'aurai plus à me soucier de mes racines ! Bon, on peut taffer maintenant ?! 

    Sur ces mots, tout le monde se remit au travail mais Caly eut le temps de remarquer un bref échange de regard entre Köylen, Korben et Seb. Le batteur devint rapidement pensif, son visage affichait un sourire plutôt triste. Cela alarma l'apprentie qui ne comprenait pas ce soudain changement d'humeur du musicien.

    - Tu vas bien, Seb ? Questionna-t-elle tout de même, d'une voix basse.

    - Hein ? Ah, oui oui ça va, ne t'en fais pas pour moi... Répondit le blondinet.

    Caly  se contenta de cette réponse mais elle sentait bien que le batteur n'était pas dans son assiette, quelque chose lui disait que la raison de ce changement n'était pas seulement pour des raisons esthétiques...

     

     

    *

    *              *

     

     

    ♫ Tom Snare - No Dreams ♫

     

    ~ 85 ~

     

    Sebastian avait longtemps détesté sa blondeur pour une bonne et simple raison: il ressemblait beaucoup trop à son géniteur, cet homme qui avait fait énormément de mal à sa mère et qu'il avait eu la chance de ne pas connaître ! C'était à cause de sa ressemblance avec cet homme qu'il n'avait jamais vraiment été proche de sa mère. Il était beaucoup plus proche d'Ozvan car c'était à elle qu'il racontait ses mésaventures, c'était elle qu'il allait voir quand il était triste parce que Klaara, sa mère, avait énormément de mal à dialoguer avec lui, à lui donner de la tendresse et l'amour maternel dont un enfant avait besoin. Jamais il n'avait osé lui dire qu'il souffrait de cette situation malgré le fait qu'Ozvan et Elvi le devinait très clairement. Elles avaient essayée en vain d'en parler avec Klaara qui trouvait toujours le moyen de mettre un terme à la discussion en disant qu'elle n'avait pas besoin qu'on lui apprenne comment élever son fils et qu'elles se faisaient des idées sur son mal être !  

     

    ~ 85 ~

     

    Klaara était quelqu'un d'entêté qui ne supportait pas qu'on lui dise quoi faire ! Elle avait été assez dirigée dans sa vie par ses parents contre qui elle avait fini par se rebeller en partant avec un homme qu'elle croyait être l'homme idéal, celui qui la rendrait heureuse et qui l'aiderai à s'épanouir ! Mais elle s'était lourdement trompée quand il avait commencé à la violenter lorsqu'elle lui avait annoncé sa grossesse. Elle l'avait quitté pour sauver son enfant... Cependant, à chaque fois qu'elle posait le regard sur ce petit être qu'elle aimait pourtant de tout son cœur, elle ne pouvait s'arrêter de penser à son compagnon et aux sévices qu'il lui avait fait subir car il en était vraiment le portrait craché, il avait quasiment tout prit de lui sauf ses yeux gris.  

     

    ~ 85 ~

     

    Bien sûr que son petit Sebastian n'était pas son père, il ne fallait pas qu'elle s'arrête au fait qu'il était sa photocopie, mais elle subissait un blocage lorsqu'il s'agissait d'accomplir son rôle de mère en le consolant quand il allait mal, en lui offrant sa tendresse et même si elle envoyait bouler ses meilleures amies lorsqu'elles essayaient de l'aider, elle sentait très clairement que son fils en souffrait.

     

    ~ 85 ~

     

    Alors le jour de ses quatorze ans, et avec la complicité de ses fidèles compagnons, Seb s'était rendu dans le salon de coiffure du coin afin de se faire teindre les cheveux en noir corbeau. Il était très satisfait du résultat car cela changeait beaucoup son physique et il avait beaucoup moins de ressemblance avec son père. 

     

    ~ 85 ~

     

    Evidemment, Klaara fut très surprise de voir son fils revenir ainsi, et ce fut seulement à ce moment là que Sebastian lui dit:

     

    ~ 85 ~

     

    - Tu m'aimes maintenant ? Tu as vu, je ne ressemble plus à papa...

     

    ~ 85 ~

     

    Sa mère fut gênée et surtout choquée d'entendre de tels mots sortir de la bouche de son fils. Elle ne se souvenait pas lui avoir raconté pourquoi elle n'arrivait pas à se rapprocher de lui et c'est à ce moment là qu'il lui avoua qu'il avait lu son journal intime, trouvé une photo de son géniteur et décidé de tout faire pour ne plus lui ressembler, afin qu'elle n'ai plus peur d'être proche de lui.
    Maintenant qu'Ozvan n'était plus là et qu'Elvi menait sa vie avec son nouveau compagnon et son fils, Sebastian avait besoin de sa mère plus que jamais, sans parler de Köylen qui vivait à présent chez lui et qui avait perdu toute raison de vivre à part sa passion pour la musique. Ce dernier avait même plus besoin d'une figure maternelle que lui ! 

     

    ~ 85 ~

     

    Cette tactique fut gratifiante, car cela avait entraîné un très long dialogue entre le jeune batteur et sa mère. Elle lui avait vidé son sac, raconté toute sa jeunesse, toutes ses déboires en clôturant la discussion en beauté par quatre mots qu'elle n'avait jamais osée lui dire.

    - Je t'aime mon fils...

    Ce fut l'un des plus beaux jours de sa vie car depuis lors, leur relation était devenue bien meilleure et le jeune batteur avait enfin réussit à obtenir la connivence qu'il avait toujours voulu avoir avec sa mère. Il constata qu'elle n'avait pas eu une vie facile, car il avait prit connaissance de beaucoup de chose qui n'étaient pas inscrit dans son journal intime et il ne pouvait que ressentir un profond dégoût pour cet homme lâche et violent qui s'était servit de sa mère parce qu'il n'assumait pas une partie de sa personnalité...

     

    ~ 85 ~

     

    Alors que cette teinture devait être éphémère, il avait finit par s'habituer à ce nouveau look et commença à l'entretenir en allant même jusqu'à laisser pousser sa barbe. Il effaçait alors complètement le physique que son géniteur lui avait transmit. Mais aujourd'hui, à vingt ans à peine, il ressentait le besoin d'arrêter de se camoufler derrière une teinture. Bien qu'il ressentait une profonde animosité à l'égard de son géniteur, le fait était qu'il lui ressemblait beaucoup physiquement, c'était comme ça et pas autrement, et il ne souhaitait plus chercher à se différencier de lui. Il n'était pas comme son père moralement et c'était tout ce qui comptait. Il était Sebastian Sulevi, il avait son propre caractère, sa propre morale, ses propres convictions,  sa propre personnalité et le plus important était qu'il avait réussit dans la vie et qu'il avait des personnes sur qui compter ! 

    Que cet homme aille au diable, le batteur espérait au plus profond de son être qu'il regrettait ses actes à chaque fois qu'il posait ses yeux sur une affiche ou autre média où Gen X apparaissait ! Il espérait même le rencontrer un de ces jours, pour lui cracher le fond de sa pensée à la figure.