• ~ 51 ~

    Au même moment à Vantaa,

     

    ~ 51 ~

     

    Calypso se refaisait une beauté dans sa chambre. Elle avait décidé de refaire sa garde robe. Elle voulait des vêtements qui faisaient un peu plus adulte.

     

    ~ 51 ~

     

    Elle avait parlé de ce souhait de changer d'habitude vestimentaire à Sebastian. Il l'avait alors emmené dans un magasin où elle trouva son bonheur. Elle l'avait carrément dévalisé !

     

    ~ 51 ~

     

    Elle commençait son stage le lendemain et elle avait absolument besoin de paraître plus âgé. Les dires de Köylen lui avait fait de l'effet: "T'es une gosse", "T'as pas ta place parmi nous!", "...j'espère que tu foireras ton stage !" Elle voulait le faire bader et lui montrer qu'elle était prête à tout pour le réussir ce stage et qu'elle ferait tout pour les aider à percer aux Etats-Unis.

    Sebastian lui avait dit qu'ils s'étaient réconciliés et qu'il s'était calmé. La brune était ravie mais elle préférait tout de même ne pas se trouver dans la même pièce que lui... du moins jusqu'à ce qu'ils soient sous sa responsabilité. 

    - Ça va être rigolo ça... On va se scratcher lui et moi ! Songea-t-elle. Elle pensait que les mois à venir allait être très mouvementé avec lui... Elle était plus que prête à subir son caractère maintenant qu'elle avait des alliés ! 

     

    ~ 51 ~

     

    Elle se scruta pendant quelques secondes...

    Bon, j'ai toujours une tête de gamine mais j'ai gagné quelques centimètres avec les boots ! Merci Seb ! Depuis le temps que je cherche ces modèles là ! Elle entendit quelqu'un frapper à sa porte. Alors qu'elle vérifiait qu'elle n'avait pas de feuille de salade coincé entre les dents, elle répondit machinalement - Entrez ! Sans prendre la peine de se retourner, pensant qu'il devait sûrement s'agir de Seb qui venait la voir comme d'habitude !

     

    ~ 51 ~

     

    Et bien non, ce n'était pas Sebastian mais Köylen... Calypso le remarqua immédiatement et le regarda avancer sans rien dire. Elle ne s'attendait vraiment pas à le voir ici et elle se demandait bien ce qu'il pouvait bien lui vouloir... Elle ne voulait pas de querelle avec lui ! Surtout que comme par hasard, il venait la voir la VEILLE de son stage ! Hm...

    Je suis désolé pour tout ce que je t'ai dit, je ne le pensais pas, je suis trop con et j'espère sincèrement que tu réussiras ton stage. Puis... T'es super belle comme ça. Je le pense vraiment, je dis pas ça pour faire plaisir à Sebastian... Bon... C'est pas si difficile à dire... Le brun répétait ce pour quoi il était présent dans cette pièce.

     

    ~ 51 ~

     

    Calypso se retourna pour lui faire face et attendit qu'il s'approche d'elle. Ce qu'elle remarqua sur le visage du chanteur en premier était son "mini-sourire". Elle ne saurait dire si c'était un sourire malicieux, genre celui qu'il faisait lorsqu'il s'apprêtait à lui dire une connerie ou un sourire normal... En tout cas, le fait qu'il l'a fixe comme ça, sans rien dire l'a troublait au plus au point. Il avait beau être un sacré boloss, il avait des yeux vraiment extraordinaires !

     

    ~ 51 ~

     

    Il se arriva face à elle et resta silencieux, il l'a regarda de bas en haut d'une manière lente.

    Bon, il me fait quoi lui ?! S'impatienta Calypso qui ne comprenait pas le comportement de Köylen. Tu désires... ? Demanda-t-elle

    Allez dis le ! Je suis désolé, c'est pas compliqué à dire, merde !  Il n'arrivait pas à faire sortir ces trois mots qui signeraient leur accord de paix ! - Je... Commença-t-il avant de s'interrompre. 

    - Tu... ? Demanda Calypso, agacée.

     

    ~ 51 ~

     

    Il se retourna brusquement et se dirigea vers la porte de la pièce en disant: 

    - On doit rejoindre Denn dans son bureau dans vingt minutes et pas besoin de changer de look, tu resteras toujours une gamine...

    C'est quoi ce mec ?!! S'exclama Calypso intérieurement totalement sur le cul. - Toujours égal à toi-même ! Merci pour l'info en tout cas ! Dit elle d'un ton irrité.

    - Pas d'quoi minus !

     

    ~ 51 ~

     

    MINUS ?! Ce mec me fait vraiment chier ! ! ! S'exclama-t-elle intérieurement, agacé et blessée qu'il l'attaque sur son âge et surtout sa taille ! C'était vraiment saoulant ! Elle ne garantissait pas de garder son calme en cas d'une autre colère, fallait pas abuser non plus !  

     

    ~ 51 ~

     

    Putain, je suis trop con ! Non seulement j'ai pas réussit à lui faire mes excuses mais en plus je m'enfonce en l'a traitant de Minus ! P'tain je suis trop bête... Rah mais je suis pas doué pour les excuses aussi ! 'Fou la rage... ! Songea également Köylen de son côté. Il était entré dans la chambre de la jeune fille avec de bonnes intentions et il en ressortait en ayant empiré la situation. Elle va encore plus me détester - si c'est encore possible... P'tain ! 

     

     

    *                        *

     

     

    ~ 51 ~

     

    Comme convenu, ils se retrouvèrent tous, vingt minutes plus tard, dans le bureau de Denn. Ce dernier les avaient réunis pour discuter du changement qu'il y aurait à partir du lendemain. 

    - Ok, tout le monde est là, on peut commencer ! Dit le manager de sa voix grave. Calypso se sentait un peu intimidée car elle savait qu'elle était le sujet principal de cette réunion. Elle se tenait à ses côtés à sa demande.

     

    ~ 51 ~

     

    - Bon les gars, comme vous vous en doutez, je vais laisser ma place à Calypso à partir de demain ! C'est elle qui s'occupera de vous à présent ! Je passerai voir comment ça se passe de temps en temps !

     

    ~ 51 ~

     

    - J'ai aussi remarqué que vous vous entendiez bien ce qui est une excellente chose ! Si ce n'était pas le cas, ça aurait été plus difficile ! Enfin bref, je suis très satisfait de l'accueil que vous lui avez fait ! Je suis assez surprit je dois dire. J'ai hésité plusieurs fois avant d'accepter de prendre une stagiaire sachant comment j'en ai bavé et en bave toujours avec vous ! Plaisanta Denn.

    - On est pas si terrible que ça ! Et t'inquiètes, on prendra bien soin de Caly, ça se passera bien ! Promit le batteur.

     

    ~ 51 ~

     

    Caly fit un grand sourire à Sebastian pendant que Denn reprenait la parole.

    - Je pense que vous vous êtes calmé parce que c'est une fille surtout ! Plaisanta le manager encore une fois. - Trêve de plaisanteries ! Calypso appliquera tout ce que je lui ait apprit afin de vous guider dans vos projets et surtout vous aider à vous propulser en Amérique. D'ailleurs, elle a quelque chose à vous dire !

    - Avec Timo, on s'est dit que ce serait bien que vous puissiez tester votre travail sur le terrain. J'ai alors cherché quelques petits festivals américains où je pouvais vous inscrire... Mais je me suis dite qu'il valait mieux viser très haut vous ne pensez pas ? C'est pourquoi, j'ai contacté les gérants du festival mythique de Woodstock, festival qui a accueilli sur sa scène le prestigieux -et encore, ce mot est faible- Jimi Hendrix ! En général, je garde toujours en tête le moment où il joue de la guitare avec sa langue... Enfin bref, ce festival aura lieu dans un mois et je n'attends que votre approbation pour vous inscrire ! Je pourrai ensuite, si vous le voulez, trouver un night-club pour passer les remixes de vos chansons ! J'ai reçu Under the waves tout à l'heure d'ailleurs ! Donc... est ce que ça vous dit ?

     

    ~ 51 ~

     

    Il y eut un petit silence avant que Sebastian s'exclame, joyeux comme tout:

    - WOODSTOCK ?! Bien sûr que ça nous dit ! T'es la meilleure Caly ! Vraiment ! P'tain j'y crois pas on va foutre nos pattes sur la même scène que Jimi Hendrix ! Damn !

    - Très bien, et bien il ne vous reste plus qu'à choisir quelle chanson interpréter et on passera le mois en Studio à travailler ça ! Dit l'adolescente, très ravie que le groupe accepte de faire cette aventure.

     

    ~ 51 ~

     

    Alors que ses comparses et ses managers blablataient, Köylen était... comment dire... sur le cul ! Il n'avait pas parlé de toute la réunion. Il trouvait que Calypso avait vraiment fait fort en décidant de les envoyer à Woodstock ! C'était vraiment une expérience génial et surtout, elle venait, sans le savoir, de réaliser l'un de ses plus grands rêves...