• ~ 187 ~

    ~ 187 ~

     

    A quelques kilomètres de là, les deux tourtereaux qu’étaient Seb et Maya passaient une fin de matinée plutôt tranquille dans leur belle maison californienne. Le batteur et l’actrice s’étaient vraiment créé un superbe nid douillet et leur relation ne fit que se renforcer au fil du temps. Seulement, le grand blond était plus que préoccupé par « l’affaire Bodil » ces temps ci. Son acte passé le tourmentait déjà chaque jour au fond de lui mais maintenant qu’il y avait un important risque pour que cette jeune chanteuse et accordéoniste suédoise vienne mettre fin à la relation à laquelle il tenait le plus au monde en révélant de quelques façon de que ce soit leur courte rencontre intime le rendait carrément dingue. Il faisait du bon boulot en cachant son tumulte intérieur à sa copine mais il était bien conscient qu’il allait devoir prendre une décision pour essayer de sauver son couple.

     

    ~ 187 ~

     

    - J’espère vraiment que j’aurais ce rôle ! Je sens que ma carrière pourrait décoller après un rôle pareil ! Les films Marvel ont toujours été un véritable tremplin pour tout acteur. Alors, ok, techniquement je suis toujours chez Disney puisqu’ils ont acheté Marvel, mais c’est quand même plus stylé d’incarner la fille de Storm et Wolverine plutôt qu’une cinglé sans cervelle pour ado boutonneux ! Dit Maya, ce qui fit sortir Seb une énième fois de sa rêverie. Il sourit à sa jolie métisse, il avait faillit oublier qu’aujourd’hui elle passait un casting pour Battleworld Avengers, la nouvelle superproduction de Héros Marvel. Elle avait reçu un extrait du script à travailler et même le costume du personnage pour sa présentation au casting. Elle allait devoir les convaincre d’ici quelques heures qu’elle était la parfaite candidate pour interpréter Kendall Logan, alias Torrent, la redoutable fille de Logan et Ororo, les deux légendaires X-Men de Charles-Xavier.

    - Tu vas tout déchirer, mon cœur. Ce rôle est vraiment fait pour toi, tu t’es tellement bien imprégnée du perso que tu te mets à grogner sans t’en rendre compte, parfois ! Lui dit alors Seb non sans rire.

    - N’importe quoi !  Fit mine de s’offusquer Maya en le tapant gentiment sur l’avant bras. - Tu sais, ça me fait penser qu’un de ces quatre on devrait faire une soirée déguisée ! Ça pourrait être sympa... Tu serais ultra sexy en Angel ou en Thor tiens... 

    - Hahaha ! Rit Sebastian. - Et Köy pourrait se déguiser en Loki, tiens !

    - Tu plaisantes mais ça lui irait parfaitement, il a le même caractère de chien que lui ! Puis le costume lui irait bien ! Oh putain, c’est génial ! Faut que j’organise ça !! S’excita la grande brune sous les yeux ravie du Gen X. Il espérait sincèrement qu’il continuerait à voir ce sourire toute sa vie et qu’elle trouverait donc la force de lui pardonner son écart de conduite... 

    - Je t’aime très fort, j’espère que tu le sais... Dit-il soudainement avec sérieux, ce qui attendrit immédiatement son interlocutrice.

     

    ~ 187 ~

     

    - Tu me le montre tous les jours. Lui répondit-elle avant qu’il fonde tendrement sur ses lèvres. Maya passait toutes ses journées à se pincer pour être sûr de ne pas rêver que ce superbe apollon était bien son homme. Elle se sentait vraiment chanceuse d’être avec lui et elle avait bien l’intention de le coller pour le restant de sa vie ! Elle se délecta avec avidité de sa langue curieuse et experte avant que la sonnerie de la porte ne les interrompe ! Non sans grogner, ils se séparèrent en se dévisageant amoureusement avant que Seb ne se dirige vers la porte.

     

    ~ 187 ~

     

    Il devait se rendre à la villa pour poursuivre les enregistrements de toute manière, donc il se décida à aller accueillir leur visiteur sur son chemin non sans échanger quelques mots avec sa copine avant.

    - Je te souhaite bonne chance pour tout à l’heure et dès que tu as terminé, rejoins-moi chez les mecs, j’y serai encore d’ici là.

    - Merci et pas de soucis ! Passe une bonne journée. Je t’aime. Lui dit-elle en se dirigeant vers leur cuisine pour mettre leur vaisselle dans le lave-vaisselle.

     

    ~ 187 ~

     

    Lorsque Seb atteint la porte de sa propriété, il ne s’attendit pas à tomber sur Kristina. Depuis leur déménagement, elle n’était passée qu’une seule et unique fois et elle s’était - comme d’habitude - sévèrement embrouillé avec Maya pour des pures conneries alors il espérait vraiment que rien de similaire ne se reproduirait en son absence. Ce fut pourquoi il l’a reçut avec une certaine froideur non dissimulée.

    - Kristina... Que nous vaut  l’honneur de ta visite ?

    - Salut,  Sebastian. Je voulais prendre des nouvelles de Maya, tout simplement. Ça fait longtemps qu’on n’a pas discuté.

    - Que vous n’avez pas « discuté » ? Répéta le grand blond incrédule. - Tu as dû te gourer de mot, tu voulais sûrement dire « DisPUté » ? Kristina soupira discrètement d’agacement et se retint de rouler des yeux. Elle n’avait pas le temps de se prendre la tête avec lui. Depuis quelques jours elle avait réfléchit à sa situation. Elle avait décidé qu’elle allait complètement reprendre sa vie en main et être agréable. Et pour commencer, elle avait bien l’intention de se reconquérir sa petite sœur et enfin de prendre son courage à deux mains et de réaliser ses projets professionnels.

    Depuis le retour de Calypso, la grande blonde se sentait plus que menacée. Köylen était chamboulé du débarquement de son ex sur le continent et la jeune blonde prenait réellement conscience de l’emprise que la petite finlandaise possédait toujours sur le leader Gen X. Elle était d’ailleurs persuadé que si elle avait laissé Köy mettre un terme à leur relation, il se serait jeté dans les bras de Caly. Il fallait à tout prix qu’il se rende vraiment compte de la chance qu’il avait d’être avec elle et pour ça, elle comptait bien se prendre un main sérieusement car jusqu’à maintenant, elle n’avait toujours été que la petite amie nécessiteuse, qui avait toujours besoin de l’aval de son copain sur toutes ses décisions. Au début il avait l’air d’apprécier ça, mais elle s’était vite rendu compte qu’il commençait à se lasser et maintenant avec les événements actuels et futurs, elle allait devoir revoir son comportement. Ensuite, elle n’aimait vraiment pas la relation qu’entretenait sa sœur avec Caly. Maya semblait dix fois plus attachée à cette naine qu’à elle, sa propre sœur. Il allait donc falloir qu’elle arrête vraiment ses conneries merdiques et grandisse dans sa tête pour rétablir une relation avec sa petite sœur.

    - Je suis venu faire la paix, justement. J’en ai vraiment marre de toutes ces disputes, je voudrais qu’on reparte vraiment sur de bonnes bases. Lui dit-elle finalement. 

    - Vraiment ? Et pourquoi maintenant ? Tu as peur que Calypso ne te « pique » ta petite sœur chérie ? Et qu’ensuite elle récupère SON copain ? Tu es en mode survie en fait ! Rétorqua Sebastian, pas dupe.

     

    ~ 187 ~

     

    Encore une fois, Kristina ne laissa pas paraître son ressenti, à savoir l’irritation et la colère. Ce serait décidément un travail de longue haleine, que de s’opposer aux « adeptes » de la petite Hietala, mais elle tiendrait bon. Elle continua donc de sourire, à rester détendue et répondit sereinement :

    - Non, vraiment... Elle me manque énormément. Ok, on n’avait vraiment pas la meilleure des relations mais il n’est jamais trop tard pour renouer. Elle est la seule famille que j’ai dans ce pays. Calypso n’a rien à voir là-dedans.

    - Si tu le dis... Dit-il pas du tout convaincu en s’écartant légèrement pour la laisser passer. - Par contre, si j’apprends que tu lui a encore provoqué une crise de colère, tu ne mettras plus jamais un seul pieds chez nous. Capice ?

    - Capice ! Bonne journée ! Répondit-elle en entrant chez-eux.

     

    ~ 187 ~

     

    Arrivée à la cuisine, elle salua chaleureusement Maya qui venait de terminer sa tâche et Kristina devait avouer qu’elle était déjà soulagée qu’elle ne soit pas accueillie par un air renfrogné de la part de son interlocutrice. Cette dernière, en revanche se préparait à une énième prise de tête mais elle était plus sereine parce qu’elle avait eut le temps de bien faire ses exercices de relaxation pour libérer son stress et pour garder une attitude positive toute la journée, alors sa grande sœur pouvait y aller pour lui faire péter une durite !

     

    - Salut Kris... Qu’est ce que j’peux faire pour toi ?

    - Je voulais savoir comment tu allais et si tu avais quelque chose de prévu cet après-midi ? On pourrait sortir en ville pour traîner un peu, ça fait longtemps qu'on n'a pas fait ça.

     

    ~ 187 ~

     

    - Tu sais, si tu as quelque chose à me demander, t’es pas obligé de faire genre que tu veux passer du temps avec moi. Demande et c’est tout... Répondit Maya, assez étonné d’une telle proposition de la part de sa sœur qui rechignait toujours à faire des choses avec elle dans le passé, à part aller brancher des mecs en boîte.

    - Non, j’ai vraiment envie qu’on reparte sur de bonnes bases toutes les deux. Il n’y a rien derrière, mais c’est vrai que j’avais quelques petits trucs à te demander mais crois-moi, j’ai vraiment envie qu’on arrête de se prendre la tête.

     

    ~ 187 ~

     

    - C’est toi qui me cherche à chaque fois. Bref... Je suis prise aujourd’hui donc ce sera pas possible. A part Sebastian, personne d’autre n’était au courant pour son casting. En fait, techniquement, elle n’avait pas respecté son contrat en partageant cette information avec son conjoint puisque normalement, ce projet était tenu top secret à Hollywood. Mais bon... Elle ne pouvait rien cacher à son batteur préféré alors...

    - Ah... Je voulais te demander si tu pouvais me donner les coordonnées de la troupe de théâtre que tu as intégré avant d’auditionner pour ton rôle chez Disney Channel ? 

    - Celle où tu as refusée d’aller parce que c’était rempli-je cite - « d’une bande de wannabe consanguins sous LSD » ?   

    - J’ai eu tort de les juger sans connaître, j’avoue ! J’ai décidé de suivre les conseils de Köy et de me lancer une bonne fois pour toute dans la comédie et je veux mettre toutes les chances de mon côté en reprenant tout à zéro et tout apprendre de l’art dramatique. Je veux faire les choses bien. 

    - Mouais... Ok je vais te donner ça. Acquiesça Maya platement, suspicieuse d’un tel changement chez sa sœur. Il y avait un truc pas du tout clair, là...

     

    ~ 187 ~

     

    - Et est-ce que tu as le numéro de papa ? Je l’ai effacé sur le coup de la colère la dernière fois que je l’ai vu.

    - Oui je peux te passer ça aussi, mais il va m’en filer un nouveau dès que lui et maman seront installés à Punta Cana pour de bon.

    - Hein ? 

    - Quoi, tu sais pas qu’ils ont acheté une résidence secondaire là-bas ? Elle remonte à quand la dernière fois que tu lui a parlé ? Lui demanda la grande brune suspicieuse. 

    - Il y a dix mois, je crois... Avoua Kristina en comptant mentalement dans son esprit. 

    - Bah putain ! C’est bizarre qu’il ne me l’ait pas dit. Il me demande toujours comment tu vas quand on s’appelle, donc je pensais que vous parliez tout de même de temps à autre... C’est notre père bordel. C’est un type génial qui a fait énormément de choses pour nous et toi tu perds ton temps à lui prendre la tête parce que tu fais un blocage sur la perte de ta mère ou je ne sais quoi... ‘fin parle lui une bonne fois pour toute, sérieusement ! Ou si tu n’es pas prête, renoue avec lui au moins ! T’as pas idée comme ça lui brise le cœur que tu t’éloigne de lui comme ça.

    - Je sais, je sais... C’est pour ça que je t’ai demandé son numéro. Dis-lui de m’appeler quand il pourra et dis-lui que cette fois je décrocherai. Et sinon du coup, on peut se faire une sortie un autre jour. 

    - D’accord je lui dirai et heu... ouais on verra un de ces quatre pour la sortie...  Répondit Maya au summum de la perplexité. Soit il y avait définitivement quelque chose de louche chez sa sœur, soit elle avait décidé d’enfin arrêter ces conneries. En tout cas, Maya savait très bien que le motif principal de ce changement de comportement n’était pas étranger à l’arrivée de Calypso en Californie. Après lui avoir donné ce qu’elle demandait quelques minutes plus tard, Kristina prit congé pour aller s’inscrire illico au programme de la troupe théâtrale. Maya soupira un bon coup et décida d’aller se préparer pour son audition, tout d’un coup ultra excité de montrer de quoi elle était capable !