• ~ 130 ~

    ♫ Julian Perretta - Generation X ♫

     

    Deux semaines plus tard.

     

    ~ 130 ~

     

    Le quintette venait de recevoir le tout premier exemplaire de leur album ainsi que de leur premier single qui sortirait dans trois semaines. Ils étaient vraiment très contents du rendu final de leur pochette. Il y avait même la version Deluxe illimité avec un reportage sur la conception de leur album. Une équipe de tournage avait suivit la dernière semaine d’enregistrements, ainsi les fans pourraient voir de quelles manières ils avaient finalisé l’opus.

     

    ~ 130 ~

     

    Ils avaient aussi décidé de faire un concours et d’insérer dans l’un de leur exemplaire, une place de concert VIP pour la date souhaitée. Le gagnant aurait la possibilité de venir les voir avec deux personnes de son choix. Il serait également placé tout devant lors du concert et aurait la chance de les rencontrer après. Cependant, ce concours concernait uniquement les habitants du Danemark, de la Norvège, de la Suède et bien sûr de la Finlande car ces pays étaient pour le moment, les seuls où Gen X donneraient des concerts après la sortie de leur album avant d’attaquer leur tournée européenne.

     

    ~ 130 ~

     

    Sachant que leur emploi du temps serait plus que chargé après la sortie de Propane Nightmares et peu de temps après, de leur album, la majorité des membres voulaient en profiter pour aller voir leurs proches. Alors que Torsten et Jan avaient décidé de se rendre à Turku, leur ville natale pour aller profiter de leur famille, Sebastian et Korben comptaient faire un tour chez leurs mères à Tampere. Köylen, lui, voulait se rendre à Kiel comme il le faisait à chaque fois qu’un album de Gen X était sur le point de sortir. Il avait besoin de se ressourcer dans ce pays auquel il tenait mais cette fois ci, il partait en compagnie de Caly.

    - SHE’S A REBEL ! SHE’S A SAINT ! SHE’S THE SALT OF THE EARTH AND SHE’S DANGEROUS ! OH YEAAH ! ! Hurla soudainement une inconnue en entrant dans la villa du quintette.

    Valentine... Soupira Korben qui avait comme tous ses amis, sursauté à l’entente de sa voix fausse.

     

    ~ 130 ~

     

    - C’est moi ! S’exclama-t-elle en lui sautant carrément dessus. – Salut les moches ! Salua-t-elle ensuite les autres membres du groupe.

    - Toujours aussi tarée, toi ! Dit Sebastian avant de rire lorsqu’il la vit se faire éjecter par Korben.

     

    ~ 130 ~

     

     

    - Oh l’autre ! Ca fait plus d’un an qu’on ne s’est pas vu et c’est comme ça que tu m’accueilles ! Ok, je retiens, cousin indigne va ! J’étais venue pour t’accompagner toi et Seb jusqu’à Tampere !

    - Tu as grossis non ? Se moqua le grand roux en aidant tout de même la jeune femme à se relever.

    - Enflure ! Bouda-t-elle soudainement. - T’es méchant ! En plus je viens en chantant, tu ne te rends pas compte à quel point tu es chanceux  d’entendre ma voix si douce ! Tout le monde se mit à pouffer en entendant cela. La petite rouquine ne se laissa pas démonter pour autant. – Rigolez, oui ! Quand je deviendrai une superstar de la mort qui tue sa maman, vous vous calmerez ! Tu te battras même pour pouvoir faire un duo avec moi, Köy ! ! Hm !

    - Mais oui... Rit le grand brun en lui tapotant affectueusement la tête. Elle était la cousine germaine de Korben et il avait passé son adolescence avec elle et ses meilleurs amis à Tampere. Il l’a connaissait très bien et il était heureux de la voir.

     

    ~ 130 ~

     

    - La ferme, pipelette ! Fit Korben en enlaçant sa cousine. – Je suis content de te revoir et merci d’être venu pour qu’on aille à Tampere ensemble.

    - Je ne l’ai pas fait pour toi, hein... Je voulais revoir Seb en fait, héhé ! Elle reçut quelques secondes plus tard une tape sur la tête par son cousin. – Eh !!!

     

     

    *

    *                    *

     

     

    ~ 130 ~

     

    Beaucoup plus tard, en soirée, Köylen et Caly s’assuraient qu’ils avaient mit tout ce qu’ils voulaient dans leur valise. Ils prenaient l’avion le lendemain matin pour l’Allemagne. Caly n’arrivait toujours pas à croire qu’elle allait découvrir les endroits où son petit ami avait grandit. Elle se sentait vraiment honorée et cela ne faisait que renforcer ses sentiments à son égard.

     

    ~ 130 ~

     

    - Je suis content que tu aies accepté de m’accompagner ! Tu vas voir, ça va te plaire, il fait beau, chaud, les gens sont sympa et on ne sera pas emmerdé par les paparazzis !

    - J’ai hâte de découvrir ta ville et si ça peut nous éloigner de ces fouines de paparazzis c’est encore mieux... Caly ne pouvait plus mettre le pied dehors sans être reconnue en tant que « la copine de Köylen ». Beaucoup de personnes s’étaient arrêtés sur son passage soit pour s’assurer qu’elle était bien « Calypso Hietala » ou pour carrément lui poser des questions intimes sur son petit ami (il y avait vraiment des personnes sans scrupules...). Le plus embêtant était sûrement la brochette de paparazzis qui ne perdaient pas une seule occasion de la mitrailler et la jeune fille se retrouvaient malheureusement souvent à la une des pires torchons de la presse depuis l’envoie de cette satanée photo.

    - Ça te fera du bien, oui... Ils sont insupportables, ces cons !

    - Faut bien faire avec, et tu en vaux la peine. Puis l’autre jour, Stefan nous a certifié qu’il n’avait aucunement l’intention de rompre son contrat avec nous ! Il est hyper optimiste comme mec et il reste persuadé qu’on va réussir et que notre relation ne fera pas de gros dégâts sur notre groupe. Le boss d’Universal pensait tout simplement que cette photo faisait beaucoup trop de bruit pour rien et que cela finirait par s’apaiser au fil du temps. Il était même sûr que cette relation serait plus un boost plutôt qu’une enclume pour le groupe.

     

    ~ 130 ~

     

    - De toute manière, moi et le reste du groupe on est prêt à vous aider si besoin. D’ailleurs, on aimerait beaucoup que vous fassiez nos premières parties durant le Scandinavian Tour.

    - Qu... T’as dit quoi ?!  

    - Tu as très bien entendue... Rit Köy. – Ce serait un super tremplin pour vous !

    - Ouais ou une autre source de ragots... Soupira l’ado.

    - Aaah, mais ne t’occupes pas de ça ! Fais ce que tu aimes sans penser à ce qu’en dira la presse par derrière ! Il n’y a que comme ça que tu iras plus loin, car ces saloperies cherchent justement à te déstabiliser. Ne marches pas dans leur jeu et acceptes uniquement parce que tu en as envie. Je te laisse en discuter avec ton groupe et tu me rediras ça. J’espère que ce sera positif. En plus, maintenant que ton frère est plus apaisé, ça passera forcément mieux comme proposition...

    Calypso et Sledge avaient eu l’occasion de discuter ensemble sur cette promesse qu’elle n’avait pas tenue. Ce fut difficile pour son frère d’accepter ce choix mais il lui promit d’être à ses côtés le jour où son père se déciderait à lui révéler son histoire. En ce qui concernait le fait que la relation de sa sœur soit maintenant connue de tous, il demeurait un peu plus serein depuis que Stefan leur avait certifié que tout se passerait bien pour eux... Il avait décidé de faire des efforts pour être en bon terme avec Köylen. Il savait qu’ils ne seraient jamais de grands amis mais il voulait se dire qu’il s’était trompé sur lui et qu’il aimait vraiment sa sœur. Il s’était excusé auprès de lui pour l’épisode dans sa villa et Köy s’était montré très compréhensif en acceptant ses excuses.

    - Merci en tout cas Köy... On verra ça quand on sera revenus !

    - Tes fesses vibrent... ! Fit-il soudainement. – Hannn... Attends je rêves où tu utilises des Sextoys, toi ?! Caly éclata de rire.

    - Tes con, c’est mon portable ! Pfft ! Caly se décolla de lui pour consulter un message... d’ENZO !

     

    Hei, Caly ! How r u ?

    Je voulais juste t’annoncer que

    Je serai de passage dans ton pays dans un mois...

    J’espère que je pourrai te revoir.

    A bientôt j’espère.

    Enzo

     

    Köylen fronça légèrement les sourcils. Il avait eu le temps de voir le nom de l'expéditeur mais pas le contenu de son message mais le sourire qu’affichait sa petite amie ne lui plaisait pas vraiment...

    - C’est Enzo, il va venir faire un tour ici dans quelques temps ! Tiens, quand j’y pense, c’est bientôt que son album va sortir... Il va peut-être faire une tournée européenne!

     

    ~ 130 ~

     

    - Heu... Tu ne m’avais pas dit que tu avais gardé contact avec ce clown. Ça va, c’est la fête chez pépé ?

    - On correspond de temps en temps ouais... Mais je rêve ou tu fais ton jaloux ? Lui demanda Caly, en l’enlaçant

    - Gné ? Tu talk avec un mec qui a des vues sur toi et tu trouves pas normal que je réagisse comme ça, toi ?

    - Je pourrais en faire autant pour toi qui continues de discuter avec Kristina via Skype parfois. On sait tous les deux qu’elle bave sur toi ! Je ne te fais pas de scènes parce que je te fais confiance, tu devrais en faire autant, tu crois pas ?

    - J’ai confiance en toi, mais pas en lui, nuance !!! Et on parle pas souvent avec Kristina.

    - Et alors ? Même si tu parlais souvent avec elle, je ne te ferai pas scène... Bon ça dépend, parce que si tu passais tout ton temps libre à chatter avec elle, je ne laisserai pas ça passer mais je veux que tu comprennes que je te fais confiance ! C’est la base d’un couple la confiance, tu le sais au moins ?  

    - Excuses moi... Mais je te jure que s’il t’approche de trop près je lui pète sa tête !

    - Ah... Sacré Köy... Dit Caly en soupirant.