• ~ 111 ~

    ~ 111 ~

     

    Le lendemain après midi, la petite bande de finlandais patientait tranquillement dans un coin de l'aéroport américain. Tous leurs bagages avaient été enregistrés et il ne restait plus qu'à attendre l'annonce de l'embarquement. Ils avaient tous hâte de retourner chez eux. Cependant, Sebastian était vraiment triste de laisser sa nouvelle petite amie derrière lui. Il avait refusé qu'il l'accompagne car il n'était vraiment pas sûr de pouvoir partir si elle était là. Il lui avait offert une magnifique nuit qu'elle n'était sûrement pas prête d'oublier et il espérait qu'elle viendrait le voir bientôt.

     

    ~ 111 ~

     

    Alors qu'ils étaient en train de papoter dans un snack de l'aéroport, Caly décida d'aller se dégourdir les jambes et en profita pour aller admirer les beaux petits avions sur le tarmac. Cela allait lui faire bizarre de quitter ce pays car elle avait commencé à s'habituer au climat tropical de la Floride. Puis elle pouvait vivre son histoire avec Köylen au grand jour vu que personne ne les connaissait ici. Une fois de retour en Finlande, ils allaient devoir être vigilent non seulement par rapport à Denn, aux proches de Caly mais surtout par rapport aux paparazzis qui ne se gêneraient pas pour médiatiser leur relation.

    Cela serait une très mauvaise chose pour la réussite de son groupe dans le milieu de la musique. Etre catalogué de « petite amie » de Köylen ne serait pas forcément à son avantage car les auditeurs penseraient immédiatement qu'Amaranth avait été pistonné du fait de sa relation avec la Rock Star...

    En fait cette relation ne serait pas aussi facile que ça quand on y réfléchissait bien mais peu importait, elle voulait la vivre à fond.

     

    ~ 111 ~

     

    L'apprentie manager fut interrompue dans ses pensées par quelqu'un qui semblait l'interpeller. Lorsqu'elle se tourna vers cette personne, elle fut surprise de voir qu'il s'agissait d'Enzo qui courait vers elle. Une fois arrivé à son niveau, il semblait être essoufflé, il avait du courir comme un taré pour la rejoindre. Elle était contente de le voir, alors elle le lui fit savoir.

     

    ~ 111 ~

     

     

    - Enzo ! Je suis ravie de te voir, je pensais qu'on ne se reverrait plus !

    - J'ai fais tout l'aéroport pour te retrouver, j'avais peur que ton avion ait déjà décollé ! Je voulais te dire au revoir... Caly remarqua son air triste. Elle le trouvait vraiment adorable et cela lui fit un peu mal de le quitter. C'était vraiment un type bien. - Tu vas me manquer, je me suis habitué à te voir souvent, ça va faire un grand vide maintenant... Dit-il ensuite ce qui mit la jeune fille un peu mal à l'aise du coup...

    - Tu as mes coordonnées alors n'hésites pas à me faire signe. Répondit-elle alors.

    - Je... Je vais bientôt passer en Europe pour un DJset. On pourra se voir ? Demanda-t-il alors, le regard plein d'espoir.

    - Hm hm, oui bien sûr. Enfin tout dépendra où je serai à ce moment là ! Mais on se tiendra au courant ! Faudra qu'on se donne des nouvelles régulièrement.

     

    ~ 111 ~

     

    - Super. Tiens... Dit-il en lui tendant un CD. - C'est un cadeau pour toi. C'est mon prochain album, il ne sortira que dans plusieurs mois mais je voulais que tu aies le premier exemplaire. Je ne sais pas si tu écoutes et apprécies ce genre de musique mais je voulais tout de même que tu sois la première à les écouter.

    Calypso ne savait vraiment pas comment réagir face à un tel geste et surtout face au regard tendre du beau blond. Elle était touchée d'une telle attention de sa part mais d'un côté elle était extrêmement mal à l'aise. Elle aurait bien coupé les ponds avec lui une fois dans son avion mais elle l'appréciait et l'estimait pas mal. Et se comporter ainsi ne lui ressemblait pas. Elle espérait sincèrement que les distances feraient que ses « sentiments » s'estomperaient et feraient place à de l'amitié, car elle ne pourrait lui donner plus que cela.

    - Merci beaucoup Enzo... Je les écouterais dès que je serai chez moi et je te dirai ce que j'en pense. J'aime beaucoup les musiques de clubs ! J'écoute de tout alors... !

     

    ~ 111 ~

     

    Ils discutèrent encore un petit peu avant que Caly décide de retourner au snack avant que ses amis et surtout Köylen ne s'inquiètent de son absence. La jeune fille se retrouva rapidement dans les bras du DJ qui la serra fort contre lui en guise d'au revoir. Prise au dépourvue, elle le repoussa timidement.

     

    ~ 111 ~

     

    - Si Köylen nous voit comme ça, j'ai plus de tête...

    - Excuse-moi... Fit alors le blond, l'air penaud. - J'espère que tout ira bien pour vous. Salues les pour moi. Et bon voyage, on se voit bientôt. Conclut-il en commençant à s'éloigner d'elle.

    Caly rangea le CD dans son sac avec l'intention de l'écouter comme convenu tout en regardant le blond s'éloigner. En soupirant, elle retourna auprès de ses amis.

     

     

    *

    *               *

     

     

    ~ 111 ~

     

    Le lendemain, à l'aéroport international de la capitale finlandaise, Tea vivait ses dernières heures sur le sol scandinave en discutant pour la dernière fois de vive voix avec son petit frère et Helga. Bien qu'elle fût au sommet de l'excitation de commencer sa nouvelle vie de mannequin au Etats-Unis, elle ne pouvait nier que ces deux petites têtes allaient atrocement lui manquer. Cependant, elle partait l'esprit apaisé en les sachant ensemble. Constater qu'ils s'entendaient vraiment bien lui faisait extrêmement plaisir et elle espérait que serait le cas pour un bon moment.

    Ils patientaient dans une salle d'attente de l'aéroport et regardaient les passagers aller et venir. Profitant du fait que les vitres étaient teintés et que personne ne pouvait la voir, Tea se permettait parfois de critiquer le style vestimentaire de certains d'entre eux sans aucune gêne. Helga riait à ses critiques alors que son frère était plutôt exaspéré par son attitude. 

     

    ~ 111 ~

     

    Malgré son attitude décontracté, son sourire éblouissant et son apparente bonne humeur, il vivait le jour le plus angoissant de sa vie. Il redoutait comme le diable, l'appel à la zone d'embarquement et maudissait l'avion qui lui enlèverait sa sœur pour l'emmener loin de lui. Savoir qu'elle serait à des milliers de kilomètres l'effrayait. Ne voulant pas jouer les rabats joies et surtout ne pas montrer sa faiblesse, il ne lui en fit pas part mais lors du moment fatidique, il n'était pas sûr de pouvoir continuer à jouer à ce jeu.

    Il essayait de se consoler en se disant qu'ils se donneraient fréquemment des nouvelles et qu'en apprenant à connaître Helga, il pourrait tenter d'apaiser le manque qu'allait créer Tea en le quittant. Pour le moment, il appréciait la jeune rousse et la trouvait tout à fait normale, il se dit alors finalement que ce séjour dans la capitale ne serait pas si chiant que ça.

     

    ~ 111 ~

     

    Helga, se trouvait aussi dans le même état que le jeune homme mais elle était vraiment heureuse que son amie puisse enfin aller de l'avant et commencer à réaliser son rêve. En ce qui concernait Wilhem, elle voyait en lui un moyen d'approcher Sledge plus subtilement. Elle s'était mise en tête d'essayer de le rendre jaloux en se pavanant avec le frère de son amie sous ses yeux. Malgré la conversation qu'elle avait eut avec le guitariste Amaranth lorsqu'il lui avait avoué savoir qu'elle en pinçait pour lui, elle restait persuadé qu'il ne voulait pas assumer ses sentiments naissants envers elle. Elle espérait que l'arrivée du jeune étudiant serait un bon moyen pour qu'il comprenne enfin que c'était elle qu'il aimait.

    "Votre attention s'il vous plaît ! L'avion AA0987 en provenance de Fort Lauderdale vient d'atterrir. Les personnes venant accueillir leurs proches sont priés de venir patienter à la porte 34. Je répète... L'avion AA0987 en provenance..."

     

    ~ 111 ~

     

    Si il y avait bien quelque chose que Wilhem détestait, c'était bien les aéroports. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce qu'à chaque fois qu'il s'y rendait, c'était pour accompagner ou venir chercher quelqu'un et voir toutes ces personnes partir pour des destinations exotiques ou partir tout court lui donner une sacré envie de faire de même.
    Il le pourrait, bien évidemment, mais son père exigeait qu'il finisse ses études et passe son temps libre à travailler ses cours et à gagner son propre argent. Alors ses vacances aux Seychelles, ce n'était pas pour maintenant...

    Il soupira de lassitude et se leva sous les regards interrogateurs de sa sœur et son amie.

    - Tu vas où ? Lui demanda alors cette première.

    - Baver sur les hôtesses de l'air d'Air Tahiti ! S'amusa-t-il à répondre alors qu'en réalité il allait seulement se vider la vessie.

     

    ~ 111 ~

     

    - Prends soin de mon frère s'il te plaît, Helga... Je crois qu'il va mal vivre mon départ donc si tu pouvais être à ses côtés et me prévenir si il va mal, ça me ferait plaisir. Fit alors Tea en regardant son petit frère s'éloigner.

    - Heu... D'accord. Se contenta de répondre son amie. Ce n'était pas une tâche difficile. Puis, depuis qu'elle était aidée par sa drogue, elle était capable de réaliser pas mal de chose.

    Les jeunes femmes continuèrent donc de discuter quand un flux plus ou moins important de voyageurs sortit de la porte cité dans l'annonce quelques minutes plus tôt. Ne s'en souciant guère, elles poursuivirent leur blabla tout en jetant quelques regards à la foule qui se pressait avec leurs gros bagages.

    Cinq petites minutes plus tard, la sortie des passagers de ce vol en provenance d'Amérique fut moins abondante et c'est à ce moment là qu'une petite bande qu'elle connaissait bien fit sa sortie.

    Elle reconnut sans effort Sebasian et Korben. 

     

    ~ 111 ~

     

    Sous la surprise, Tea se figea totalement pour le plus grand étonnement de son amie rousse qui ne comprit pas la raison d'une telle raideur soudaine de sa part. Elle suivit alors le regard de son amie et constata qu'à quelques mètres, Köylen et Calypso faisaient leur entré sur le territoire finlandais. Malgré la fatigue apparente sur leurs visages, ils semblaient plutôt heureux et souriants. Ils semblaient attendre les deux autres membres vu qu'ils stationnaient devant la «Gate 34 ». La grande rousse regarda son amie du coin de l'œil, avec un petit pincement au cœur lorsqu'elle vit que ses yeux commençaient un peu à s'humidifier.

     

    ~ 111 ~

     

    - Ça va aller, Tea ?

    - Il me manque, Helga... Souffla-t-elle alors. - Il me manque. Si tu savais comme je regrette ce que j'ai fait...

    - Vas lui parler. Allez, vas-y... Tu peux peut-être te rattraper.

    - Non, j'ai tout fait foirer. Si tu savais comme il m'a envoyé chier le jour où j'ai prit mon courage à deux mains pour lui présenter mes excuses... Il a voulu que je m'excuse auprès de l'autre petite conne aussi...

    - Tu devrais peut-être le faire pour lui faire plaisir, alors. Si ça peut lui montrer que tu souhaites vraiment changer, forces-toi à t'excuser auprès d'elle ! Tu le récupéreras ensuite avec un peu de temps mais le pont ne sera pas coupé. Lui dit alors Helga. Les rôles s'inversaient, c'était elle qui lui donnait des conseils maintenant et cela était assez plaisant.

    - Non, je te dis que c'est mort ! En plus, tu ne devineras jamais quoi : elle lui plaît ! Il me l'a lui-même avoué !

    - C'est faux. C'était pour te faire enrager. Je ne les vois pas du tout ensemble en tout cas... Rétorqua simplement Helga en regardant le chanteur ainsi que la sœur de Sledge.

     

    ~ 111 ~

     

    Tea se mit à les regarder également. Ils discutaient et semblaient beaucoup trop proches à son goût ! De plus, quelque chose dans le regard de Köylen la gênait. C'était un regard qu'elle n'avait jamais vu chez lui et qu'elle avait toujours rêvé de pouvoir voir un jour. C'était un regard tendre et pétillant mais surtout, son sourire était des plus magnifiques... Jamais il ne lui avait sourit comme ça, les seuls fois où il se montrait sociable et agréable, c'était pour coucher avec elle. C'était la raison pour laquelle elle haïssait encore plus cette gamine et il était hors de question qu'elle aille s'excuser auprès d'elle, même si c'était uniquement pour faire plaisir au chanteur.

    Ce fut à ce moment là qu'elle remarqua que la main de Caly se mettait à caresser le visage de Köylen tout en continuant de lui parler. Elle vit aussi leur visage se rapprocher l'un de l'autre un peu plus.

     

    ~ 111 ~

     

    - C'est quoi ces conneries ?! S'exclama alors la jeune blonde à voix basse, à l'adresse de son amie qui ne sut quoi lui répondre en retour.

     

    ~ 111 ~

     

    La réponse vint quelques secondes plus tard quand Köylen commença (après avoir rapidement jeté un coup d'œil aux alentours comme si il ne voulait pas qu'on voit ce qu'il s'apprêtait à faire ) à déposer quelques baisers sur la joue de la jeune fille avant de la prendre dans ses bras pour fondre sur ses lèvres et lui offrir un baiser, à première vu, plutôt langoureux.

     

    ~ 111 ~

     

    Tea ne bougeait plus d'un poil et regardait cette « horrible » scène se produire sous ses yeux. Helga, pour sa part, eut un peu honte de ce qu'elle avait dit plus tôt. Il semblait lui avoir vraiment dit la vérité sur son attirance pour Calypso. Elle se sentit alors très mal pour son amie. Elle ne savait pas quoi lui dire pour la réconforter... Elle lui jeta un regard en biais et remarqua rapidement son visage souillé par ses larmes mélangé à son mascara. Cette souffrance, elle la connaissait que trop bien, c'était exactement ce qu'elle avait ressentit le jour où Sledge s'était mit en couple avec sa petite amie.

     

    ~ 111 ~

     

    - Ils... Je.. Je reviens... Fit l'apprentie mannequin en la quittant pour se précipiter dans les toilettes des filles.

     

    ~ 111 ~

     

    Pendant ce temps, Helga continua de regarder ce couple se câliner. Et d'un geste naturel, elle sortit son appareil photo numérique afin de prendre discrètement quelques clichés. Elle était consciente qu'elle détenait une bombe dans son appareil.

    Ces clichés valaient de l'or. Elle pouvait s'en servir à son propre avantage et aussi pour faire couler le stage de la jeune étudiante.

     

    ~ 111 ~

     

    Si elle le souhaitait, elle pouvait envoyer cela à des agences de presse et en très peu de temps, tous les tabloïds qu'ils soient sérieux ou spécialisés dans le scandale apprendraient à tous les fans du groupe que le fameux Köylen Pawelski n'était plus un cœur à prendre. Il serait alors difficile pour eux de vivre une relation sur-médiatisé, Caly n'aurait sûrement aucune chance de faire une carrière respectable dans le monde de la musique étant donné qu'on lui afficherait l'étiquette de « copine de Köylen » a vie. Amaranth ne serait alors plus, ou en tout cas avec une autre chanteuse qu'elle.

    Elle pouvait aussi donner ces clichés au responsable de la filière, en lui expliquant de quelle manière elle réussissait tant à gérer ce groupe. Wilmer prendrait rapidement contact avec Denn afin de le mettre au courant de la situation et il était évident qu'il s'en suivrait l'arrêt de son stage et son expulsion de l'académie.

     

    ~ 111 ~

     

    Elle pourrait aussi, oser envoyer cela à Sledge carrément. L'ayant entendu plusieurs fois exprimer sa peur d'un rapprochement poussé entre eux deux, il sortirait de ses gonds. La rouquine imaginait déjà Sledge et Köylen se bastonner comme des coqs pour cette histoire. Cela créerait un froid entre les deux frère et sœurs et elle serait aux premières loges pour assister à tout cela.


    Et bien sûr, pour créer la zizanie complète dans la vie de ces jeunes gens avec ces vulgaires petites photos, elle pouvait mettre à exécution ces trois possibilités en même temps...