• ~ 109 ~

    ♫  iio - Is it love ? ♫

     

    ♂ ♀

     

     

    Au même moment en Floride,

     

    ~ 109 ~

     

    Une fois la suite de Maya déserté par Köylen et Calypso, l'atmosphère de la pièce changea rapidement et laissa place à une tension amoureuse très prononcée. Surtout au moment où Sebastian se montra très entreprenant envers sa petite amie en prenant possession de ses lèvres d'une manière lente et sensuelle.

     

    ~ 109 ~

     

    Maya de son côté répondit avec la même sensualité mais lui fit rapidement savoir qu'elle voulait beaucoup plus de fougue en posant ses mains sur le postérieur musclé de son partenaire, qui pendant leur baiser, sourit face à ce geste. Il sentit ensuite la main de sa petite amie remonter et se faufiler sous son t-shirt.

    - Tu veux le faire où cette fois... Lui susurra-t-il à l'oreille avant de se mettre à lui déposer quelques baisers sur le cou.

     

    ~ 109 ~

     

    - On va rester dans le classique pour une fois... Répondit alors Maya en lui ôtant le tissu, pour pouvoir voir et sentir ce corps musclé qu'elle ne pourrait bientôt plus apprécier avant une durée indéterminée.

    Depuis qu'ils étaient ensemble, ils avaient du découvrir tous les recoins de la suite de l'actrice durant leurs ébats : douche, canapé, sol, mur... Alors pour leur dernière soirée, le mieux était qu'ils s'adonnent à ce plaisir de la chair sur un lit moelleux et confortable. Lit sur lequel ils n'avaient encore jamais fait l'amour, il fallait le préciser.

    - J'espère que c'est solide. Dit alors le batteur Gen X, non sans laisser un petit rire s'échapper de ses lèvres.

     

    ~ 109 ~

     

    Tout en mordillant le lobe de l'oreille de Maya, il fit subtilement glisser la petite robe de cette dernière qui se retrouva alors, et à sa plus grande surprise, dans le plus simple appareil.

    - Tu t'attendais à ce que je fasse ça, c'est pour ça que tu n'as rien mit sous ta robe, espèce de coquine ?

    - A chaque fois que tu viens ici, ça se termine de cette manière alors j'ai voulu te simplifier la tâche. Lui répondit-elle alors avec ce regard coquin et malicieux qui rendait le grand blond complètement fou.

    - Cette nuit ne sera pas comme les autres, tu vas t'en souvenir, crois moi. Lui certifia-t-il en caressant ses formes avantageuses.

    - Tu te sens prêt à battre ton record et à me donner plus de quatre orgasmes alors... ?

     

    ~ 109 ~

     

    En guise de réponse, Sebastian la prit dans ses bras et mena vers sont lit où il la déposa, toujours avec tendresse.

     

    ~ 109 ~

     

    Il commença alors à balader sa main sur son entrejambe en ne lâchant pas du regard la jeune femme.

     

    ~ 109 ~

     

    Maya se délectait du spectacle comme jamais, en détaillant le corps parfaitement sculpté de son homme. Elle ne cessait de se dire qu'elle avait beaucoup de chance d'être un avec un gars comme lui. Cependant, elle n'en pouvait plus de le voir la narguer ainsi, elle voulait le toucher.

    - Hin hin, tu ne bouges pas... Lui dit-il lorsqu'il vit qu'elle se redressait pour se diriger vers lui. Il déboucla alors sa ceinture avec une lenteur tout à fait calculée et son jean rejoignit le sol quelques secondes plus tard, ne laissant que son boxer comme seul rempart à sa nudité. Il semblait d'ailleurs très en forme vu de quel manière son sous vêtement était tendu.

     

    ~ 109 ~

     

    Il la rejoignit sur le lit en se dirigeant vers elle comme un félin en manque de câlin tout en déposant des baisers le long de son corps. Maya le regardait progresser vers elle en savourant chacun de ses baisers sur sa peau dorée et se sentit comblée quand elle put enfin sentir son corps chaud contre le sien.

    Ils auraient voulu rester comme ça pour toujours et ne pas avoir à se séparer le lendemain. Ce que ressentait Maya pour le jeune finlandais était tellement fort qu'elle était sûre de n'avoir jamais éprouvé de choses similaires pour aucun de ses anciens petits amis. Elle voulait passer tout son temps avec Seb, apprendre à le connaître encore plus, le sentir contre elle... Et savoir que dans quelques heures il serait dans un avion qui le mènerait à des milliers de kilomètres d'elle, elle ne le supportait pas.

     

    ~ 109 ~

     

    Elle en souffrait tellement que des larmes se mirent à couler sur son visage sans même qu'elle ne s'en rende compte. Sebastian, alerté par l'état soudain de sa petite amie s'en inquiéta, bien évidemment.

    - Qu'est ce qu'il se passe, ma chérie ? Les larmes de la jeune femme redoublèrent alors, pour la plus grande incompréhension du batteur qui se chargea d'essuyer les larmes qui roulaient sur les joues de sa copine. - Qu'est ce qu'il y a... ? Se répéta-t-il en déposant un tendre baiser sur ses lèvres tremblantes.

    - Je ne veux pas que tu partes... Pourquoi faut-il que tu vives si loin ! Je veux que tu restes avec moi. Répondit-elle quelques longues secondes plus tard. - J'ai la trouille ! J'ai peur que tu m'oublies, malgré qu'on soit ensemble, j'ai peur que tu te lasse de moi, de la distance qui nous sépare et que tu me jète !

    - Retires moi ces idées de ta caboche toute de suite. Fit sérieusement le batteur, mais en conservant une voix calme et suave - Moi aussi j'aimerai qu'on reste ensemble mais ce ne sera pas possible, je dois rentrer en Finlande... Il lui caressa affectueusement le corps. - Puis tu m'as promis une chose, tu ne t'en souviens déjà plus ? Maya lui répondit par un regard interrogateur. Apparemment, elle ne s'en souvenait plus, cette petite cervelle de moineau. - Tu m'as promis de venir me voir dans mon pays. Saches que je t'attends et que tu pourras rester tout le temps que tu souhaites. Je te veux auprès de moi, moi aussi. Puis si tu ne supporte pas le froid, ce n'est pas un problème, je te réchaufferai avec mon corps !

     

    ~ 109 ~

     

    Cette dernière réplique avait pour but de faire remonter la température qui avait subitement chuté. Cela eut l'effet escompté puisque Maya prit la bouche de Seb passionnément.

    Ils reprirent alors où ils en étaient mais Sebastian se fit beaucoup plus audacieux et explora le moindre centimètre de peau de la jolie cubaine qui se cambrait sous le plaisir qu'il lui procurait. Une bonne dizaine de minutes plus tard, il lui offrit son tout premier orgasme alors que les choses sérieuses n'avaient même pas commencées.

     

    ~ 109 ~

     

    Satisfait, le Gen X se débarrassa de ce boxer plus gênant qu'autre chose, sous les yeux éblouis de l'actrice qui écarta instinctivement ses cuisses fines. Cette dernière n'en pouvait plus et voulait enfin sentir son homme au plus profond d'elle.

    Elle eut satisfaction quand, en l'encerclant de ses bras, il s'introduit lentement en elle et commença ses va-et-vient, toujours d'une manière lente tout en l'embrassant langoureusement. Maya encercla le corps de son partenaire avec ses jambes et l'incita à accélérer le mouvement de ses hanches. Seb obéit alors et prit un rythme beaucoup plus soutenu en se concentrant tout d'abord sur le plaisir de sa petite amie qui gémissait au rythme de ses puissants coups de reins. Le grand blond contempla les expressions de sa petite amie un long moment, afin de se souvenir de ce moment lorsqu'ils seraient séparés.

     

    ~ 109 ~